En ce moment
 

Harry et Meghan ont-ils menti dans cette fameuse interview explosive?

Harry et Meghan ont-ils menti dans cette fameuse interview explosive?
(c)Isopix
 
 

Le prince Harry et son épouse Meghan ont largué bombes après bombes sur la famille royale dans leur interview explosive à Oprah Winfrey diffusée dimanche soir sur CBS et lundi soir au Royaume-Uni. Ces révélations ont provoqué des ondes de choc au sein de la monarchie britannique.

Les journaux britanniques tentent ce matin d'aborder l'interview explosive de Meghan Markle et du prince Harry de manière rationnelle et de vérifier les faits, pour les affirmations qui peuvent être étayées.

1.)"Je n'ai fait aucune recherche sur la famille royale. Je n'ai jamais googlé le prince Harry", affirme Meghan Markle.

L'affirmation de Meghan Markle selon laquelle elle n'a jamais fait de recherches sur Harry, ni la famille royale, avant d'entrer dans la relation est en contradiction avec les affirmations faites dans la biographie du couple et celles faites par son amie d'enfance.

Bien que les Sussex soutiennent qu'ils n'ont pas contribué à l'ouvrage "Finding Freedom", il a été écrit par leurs amis, les journalistes Omid Scobie et Carolyn Durand, qui disent que le livre a été impeccablement bien fourni par les plus proches du couple.

Avant leur premier rendez-vous à Dean Street Townhouse en 2016, les auteurs écrivent: "Evidemment, les deux participants à ce rendez-vous arrangé ont fait leurs devoirs avec une recherche approfondie sur Google. Harry, qui a repéré Meghan sur les réseaux sociaux, était très intéressé." Et de citer une photo de l'actrice qui avait retenu l'attention du prince.

Les amis de la duchesse qui ont grandi avec elle, ont dépeint un portrait différent de Meghan, révélant qu'elle était fascinée par la famille royale dans sa jeunesse. Ninaki Priddy, qui était la demoiselle d'honneur de Meghan lors de son premier mariage avec Trevor Engelson, a déclaré que son amie était "fascinée par la famille royale, que son livre de chevet était la biographie de Diana et qu'elle voulait être la princesse Diana 2.0".

2.) "Vous savez, trois jours avant notre mariage, nous nous sommes mariés. Personne ne sait cela ... Nous avons appelé l'archevêque et nous avons juste dit: "Ecoutez, ce spectacle est pour le monde mais nous voulons notre union entre nous", affirme Meghan Markle.

Les mariages de l'Église d'Angleterre nécessitent au moins deux témoins et le public doit également avoir un accès illimité au bâtiment pendant toute la cérémonie de mariage pour permettre des objections valables contre le mariage.

À l'époque, le couple vivait dans l'enceinte du palais de Kensington et leur résidence était interdite au public. Un couple déjà légalement marié ne peut pas choisir de se remarier, à moins qu'il y ait un doute quant à la validité du mariage antérieur.

Le révérend David Green, vicaire de St Mary's, West Malling et le recteur de St Michael's, Offham, ont tranché dans le Daily Mail. Il est impossible d'avoir deux mariages, "ajoutant que l'archevêque en question doit clarifier ce qui s'est passé ou non trois jours auparavant."

Donc, non, bien que Meghan affirme avoir été mariée en secret 3 jours avant le 19 mai, ce n'est pas possible.

3.) Qui a fait un commentaire raciste?

Harry, dont l'épouse est métisse, a juré de ne jamais révéler quel membre de la famille royale lui avait demandé à quel point la peau de son fils Archie serait foncée.

Cette révélation a déclenché de fortes spéculations et n'améliorera pas la réputation de la famille royale, déjà critiquée pour son insensibilité.

La reine Elizabeth II et son époux le prince Philip ont été mis hors de cause lundi. Selon Oprah Winfrey, le prince Harry a tenu à ce qu'elle "sache (...) que ce n'était ni sa grand-mère, ni son grand-père".

4.)"L'idée du premier membre de la couleur de cette famille, ne portant pas le même titre que les autres petits-enfants ... Ce n'est pas leur droit de le retirer", affirme Meghan Markle.

Archie n'avait pas le droit d'aînesse d'être un prince, mais pourrait potentiellement le devenir lorsque Charles accédera au trône.

Le fait que les enfants de William et Kate portent le titre de SAR et soient qualifiés de prince et de princesses - et Archie ne l'est pas - découle d'une décision prise il y a plus de 100 ans.

En 1917, le roi George V a émis un ordre écrit selon lequel seuls les descendants royaux qui sont en ligne directe de succession pouvaient être nommés prince et recevoir des titres de SAR.

Les lettres patentes se lisaient comme suit: "... Les petits-enfants des fils d'un tel souverain dans la lignée masculine directe (sauf le fils aîné vivant du fils aîné du prince de Galles) auront et jouiront en toutes occasions du style et titre dont jouissent les enfants des ducs de nos royaumes."

Selon les règles, seuls le prince William et le fils aîné de la duchesse de Cambridge, Prince George - en tant qu'arrière-petit-fils du monarque sur la ligne directe de succession au trône - avaient à l'origine le droit d'être un prince.

La reine est intervenue avant la naissance de George en 2013 pour émettre des lettres patentes afin de garantir que tous les frères et sœurs de George - en tant qu'enfants du futur monarque William - auraient des titres appropriés, ce qui signifie qu'ils ont été étendus à Charlotte et Louis.

Meghan et Harry ont donc visiblement été mal renseignés à ce sujet.

5.) "Ma famille m'a littéralement coupé les vivres et j'ai dû nous offrir la sécurité ''

Lorsque Harry et Meghan ont annoncé leur intention de ne plus être des membres de la famille royale, ils ont déclaré qu'ils voulaient être "financièrement indépendants", dans un communiqué.

Avant de couper les liens, 95% de leur argent provenait des revenus du prince Charles du duché de Cornouailles et 5% de la subvention souveraine financée par les contribuables.

Les princes William et Harry ont reçu la majeure partie d'une fortune de 13 millions de livres sterling laissée par leur mère, la princesse Diana. On pense également que Harry lui a laissé plusieurs millions hérités de la part de la reine mère, précise le Daily Mail.

D'autres affirmations tenues par le couple sont difficilement vérifiables comme le conflit entre Meghan et Harry et le fait que alors que Meghan avait des pensées suicidaires on lui a conseillé de ne pas se faire aider...


 




 

Vos commentaires