En ce moment
 

Harry et Meghan veulent un baptême "dans la plus stricte intimité" pour Archie: une annonce qui énerve les Britanniques

Harry et Meghan veulent un baptême
©BELGA

C'est le Daily Mail qui le rapporte ce matin: le baptême d'Archie, le premier fils de Meghan et Harry aura lieu ce samedi 6 juillet, "dans la plus stricte intimité", selon les souhaits des nouveaux parents. Une petite précision qui ne plaît pas à tout le monde. En effet, cette intimité requise, évoquant la présence de 25 personnes à peine, suscite l'exaspération de certains experts royaux, qui souhaiteraient que Meghan et Harry soient moins "mystérieux" et "méfiants" au sujet de leur vie privée, et ce, notamment, quelques jours après avoir révélé que la rénovation de leur cottage anglais avait coûté 3 millions d'euros aux contribuables britanniques...

Ingrid Seward, rédactrice en chef du magazine Majesty, ressent que face aux exigences de Meghan et Harry dont, notamment de garder la naissance de Archie la plus secrète possible, le public devient un peu "blasé" par les images "stylisées" du dernier membre de la famille royal et va vite s'en désintéresser. "Je pense que ce que les gens veulent et ce qu'ils ont l'habitude de voir, ce sont de belles images de famille du bébé dans la robe de baptême en dentelle royale. Ils ne veulent pas de photo artistique du pied d'Archie, comme ce fut le cas sur Instagram trois jours après sa naissance", a-t-elle déclaré, faisant référence à une publication faite le jour de la fête des mères par le compte instagram officiel de Meghan et Harry.

La cérémonie de samedi aura en effet lieu dans la chapelle privée de la reine du château de Windsor, à l'abri de la presse et du public. Des sources proches du palais ont déclaré que l'événement ne serait pas ouvert au public, mais que des photographies seraient ensuite publiées dans des journaux, sur des sites Web, des magazines, et que d'autres images seraient publiées sur la page Instagram officiel du couple, Sussex Royal. "Les images qu'ils publient sur Isntagram sont tellement stylisées. Les gens veulent juste voir Harry, Meghan, le bébé et la robe et les parrains, c'est tout. C'est traditionnel, mais il n’y a rien de mal avec un peu de tradition quand il s’agit d’un bébé royal", argumente Ingrid Seward.

Elle poursuit: "Je pense que c'est plutôt dirigé par Harry et cela met son épouse, Meghan dans une position très difficile. C’est elle qui reçoit le plus de critiques en tant que nouvelle venue dans la famille royale. Je suppose que Harry et Meghan ne savent pas qu'ils se trompent et qu'ils pensent que la critique est tellement injuste. Mais pourquoi ne voudraient-ils pas que le monde voie leur bébé? Je ne pense pas que ce soit mal."

Certains politiciens britanniques ont également manifesté leur mécontentent quant à cette nouvelle annonce faite par le palais: le député travailliste Luke Pollard a déclaré que les membres de la famille royale ne pouvaient pas "tout avoir". "N'importe quel parent souhaite que ses enfants grandissent paisiblement et en privé, mais la famille royale ne peut pas tout faire de la sorte", a-t-il déclaré. "S'ils acceptent de l'argent provenant du public pour leur maison, il est difficile de nier l'intérêt de ce même public pour la prochaine génération de la famille royale."

Sur les réseaux sociaux, les réactions sont plus virulentes. Un internaute écrit: "Baptême privé mais financé par l'État".

Un autre ajoute: "Pourquoi les contribuables paient-ils près de 3 millions d'euros pour la nouvelle maison de Harry et Meghan, et que ceux-ci souhaitent rester le plus secret possible?".

Un troisième menace de ne plus payer ses taxes: "Tout va bien, tant que nous ne payons pas pour lui. Vous ne pouvez pas avoir les deux. Si vous êtes un citoyen privé, ne vous attendez pas à recevoir un financement public."

Vos commentaires