Inquiétude au Danemark: l'état de santé du prince Henrik s'est dégradé

Inquiétude au Danemark: l'état de santé du prince Henrik s'est dégradé

Le prince héritier danois a interrompu son voyage pour soutenir les athlètes danois aux JO pour se rendre au chevet de son père, le prince Henrik de Danemark, dont l'état de santé s'est dégradé, a annoncé vendredi le palais royal.

Âgé de 83 ans et atteint de démence, le prince Henrik, époux d'origine française de la reine Margrethe II, souffre d'une infection pulmonaire.
"L'état de son altesse royale le Prince Henrik s'est malheureusement sérieusement détérioré", indique le communiqué. L'aîné des enfants du couple royal, "le prince héritier (Frederik) est en route vers le Danemark", est-il ajouté.

En villégiature en Egypte, le prince Henrik avait été rapatrié fin janvier pour être hospitalisé afin de soigner une infection pulmonaire. La maison royale danoise avait annoncé en septembre que le prince souffrait de "démence", dont la maladie d'Alzheimer est une forme fréquente. Le diagnostic précis n'avait pas été révélé mais il "implique une dégradation des fonctions cognitives", avait indiqué le palais.

Né Henri Marie Jean André de Laborde de Monpezat le 11 juin 1934 à Talence, près de Bordeaux (sud-ouest de la France), le comte a épousé en juin 1967 l'héritière du trône danois, Margrethe, couronnée en janvier 1972.

Henrik, qui a pris sa retraite en janvier 2016, n'a jamais obtenu le titre de roi dans son pays d'adoption et en concevait un dépit dont il ne faisait pas mystère. Il avait publiquement fait savoir l'an dernier qu'il refusait d'être inhumé avec sa femme dans la nécropole royale de la cathédrale de Roskilde, comme le sont traditionnellement les couples royaux.

N'ayant pas obtenu le titre et la fonction qu'il convoitait, il arguait qu'il n'était pas l'égal de sa femme dans la vie et ne souhaitait pas l'être dans la mort.

Vos commentaires