En ce moment
 

Londres assommée par l'interview choc de Meghan et Harry: "On attend la riposte de Buckingham Palace"

Londres assommée par l'interview choc de Meghan et Harry:
(c)RTLINFO
 
Meghan & Harry
 

Correspondante RTL à Londres, Charlotte Kan explique comment la presse britannique réagit au lendemain de la diffusion de l'interview exclusive de l'ex-couple princier. 

"Comme vous pouvez vous en douter, cette révélation, ces révélations-choc dominent forcément les titres de la presse aujourd'hui et les tabloïds notamment en font leurs choux gras", explique la journaliste en direct de Londres.

Le Daily Mail titre: "On m'a demandé de quelle couleur sera la peau de mon bébé?"

Le Daily Express et le Daily Mirror titrent tous les deux sur la dispute entre les duchesses: "Kate m'a fait pleurer..."

Le métro, le quotidien gratuit distribué dans les transports en commun a titré avec un jeu de mot: Annus Harry Billis, une expression que la Reine avait utilisée en 1992 pour décrire l'année horrible qu'elle avait passée.

"Cette année 2021 risque de rester dans les annales royales également en raison bien sûr de cette interview choc mais également de la pandémie et puis de la dégradation de l'état de santé du Prince Philip", estime la correspondante RTL.

Est-ce que Buckingham Palace va réagir?

"On ne le sait pas, mais c' est vrai qu'on attend la riposte de Buckingham Palace à présent. D'habitude, la politique de la firme comme on appelle ici en cas de gros coup dur médiatique c'est de ne rien dire, de ne pas faire de commentaire ("Never explain, never complain"). Mais dans ce cas-ci, on est face à des allégations de commentaires racistes de la part d'un membre de la famille royale. On pourrait s'attendre plutôt à un communiqué conciliateur dans lequel on souhaiterait à Meghan et Harry et leur bébé le meilleur pour les années à venir et cela bien sûr afin d'éviter d'ajouter de l'huile sur le feu", estime la spécialiste des têtes couronnées.  

 




 

Vos commentaires