En ce moment
 

Kate et William assistent à un "Dimanche du Souvenir" perturbé à cause du coronavirus (photos)

Kate et William assistent à un
© AFP
 
Kate et William
 

Les commémorations pour les soldats morts au combat, habituellement organisées en grande pompe au Royaume-Uni, ont été drastiquement réduites cette année en raison de la pandémie de nouveau coronavirus. La reine Elizabeth II s'est rendue en toute discrétion sur la tombe du Soldat inconnu, ont annoncé samedi ses services.

Elizabeth II, 94 ans, a déposé cette semaine un bouquet sur la tombe qui se trouve dans l'abbaye de Westminster, au coeur de Londres, pour célébrer le retour il y a 100 ans de ce soldat inconnu décédé lors de la Première Guerre mondiale, a indiqué Buckingham Palace dans un communiqué. Composé d'orchidées et de myrte, le bouquet s'inspirait de celui que la Reine portait à son mariage, précise le communiqué, reprenant ainsi la tradition royale instaurée par sa mère, qui avait déposé sur la tombe du Soldat inconnu son propre bouquet lors de son mariage en 1923, en hommage à son frère tué à la guerre.


Concerts, offices religieux, cérémonies: le "Remembrance Sunday" ("Dimanche du souvenir") est traditionnellement marqué par de nombreux hommages aux soldats britanniques et du Commonwealth morts lors de la Première Guerre mondiale et des conflits survenus depuis. Il est organisé le dimanche le plus proche du 11 novembre, qui célèbre l'armistice signé en 1918 entre l'Allemagne et les Alliés. Mais face au regain d'intensité du Covid-19, qui a fait près de 48.000 morts au Royaume-Uni, l'Angleterre est rentrée jeudi dans un second confinement qui limite les interactions sociales.


Sans public ni défilé

Au Cénotaphe, le monument aux morts du centre de Londres, la solennelle cérémonie de dépôts des couronnes de fleurs a été maintenue, mais sans public ni défilé d'anciens combattants. De nombreux services religieux ont été annulées ou déplacés en ligne. Le traditionnel concert qui se tient au Royal Albert Hall a cette année été pré-enregistré et sera diffusé samedi sur la BBC, avec en vedettes le prince Charles et le vétéran de la Deuxième Guerre mondiale Tom Moore, devenu la coqueluche des Britanniques pendant le premier confinement pour avoir récolté plus de 33 millions de livres pour le service public de santé.

Pour rendre tout de même hommage aux soldats, la Royal British Legion a encouragé les Britanniques à mettre à leurs fenêtres des coquelicots -symbole de souvenir- et à observer dimanche deux minutes de silence. Mais cette association est confrontée à un problème: les restrictions liées au virus ont empêché ses bénévoles de parcourir les rues comme chaque année pendant deux semaines, et de collecter, en échange de coquelicots de tissu ou papier, de l'argent destiné à aider les anciens combattants.  Cela "pourrait se traduire par des pertes s'élevant à des millions de livres", a déploré son directeur Charles Byrne, appelant les gens à donner en ligne. "Il est encore trop tôt pour pouvoir dire quel sera l'impact du Covid-19 sur la collecte de fond", a nuancé un porte-parole.

Pour sensibiliser l'opinion, l'ex-footballeur David Beckham a rendu visite, mardi à Londres, aux "Chelsea pensioners", résidents d'une célèbre maison de retraite réservée aux anciens combattants, reconnaissables à leur uniforme rouge. Sur Instagram, il a encouragé ses abonnés à faire des dons en ligne.



 

 




 

Vos commentaires