En ce moment
 

La BBC diffuse un documentaire explosif sur les tensions entre William et Harry: la famille royale dément ces allégations

La BBC diffuse un documentaire explosif sur les tensions entre William et Harry: la famille royale dément ces allégations
(c)Isopix
 
Prince William, Meghan & Harry
 

Hier soir, la BBC a été accusée d'avoir accordé de la crédibilité à des "affirmations exagérées et infondées" au sujet de la famille royale alors qu'elle diffusait le premier volet d'un documentaire controversé sur William et Harry – qui comprenait également une interview de l'avocate de Meghan Markle.

Dans un communiqué conjoint extraordinaire, Buckingham Palace, Kensington Palace et Clarence House ont déclaré hier soir qu'il était "décevant" que la chaîne de télévision nationale ait choisi de diffuser des allégations concernant le départ de Harry et Meghan de Grande-Bretagne.

Remise à la BBC avant la diffusion d'hier soir, les trois bureaux royaux représentant la Reine, Charles et William ont déclaré: "Une presse libre, responsable et ouverte est d'une importance vitale pour une démocratie saine. Cependant, trop souvent des allégations exagérées et infondées provenant de sources anonymes sont présentées comme des faits et il est décevant que quiconque, y compris la BBC, leur donne de la crédibilité."

Les avocats de la famille royale attendent la diffusion du deuxième volet de ce documentaire pour éventuellement introduire une action en justice, selon le Daily Mail.

Hier soir, le premier épisode de "The Princes and The Press" a détaillé la couverture médiatique des jeunes membres de la famille royale de 2012 à 2018, comprenant les fiançailles de Harry et de Meghan.

Ce documentaire détaille la "compétitivité" qui a émergé entre les différents bureaux royaux. Le journaliste Dan Wootton, qui est à le premier à avoir sorti l'histoire de la dispute entre le prince Harry et les aides du palais,concernant le diadème que Meghan Markle souhaitait porter le jour du mariage (surnommée désormais "The Tiaragate") explique que cette histoire était connue dès le jour des noces, mais qu'il a fallu 6 mois pour qu'elle soit publiée.

Il prétendait que Meghan voulait porter un diadème incrusté d'émeraudes, mais la Reine y a émis un veto. Une dispute se serait ensuivie, au cours de laquelle Harry aurait déclaré: "Ce que Meghan veut, Meghan l'obtient."

M. Wootton a également abordé les allégations d'intimidation formulées par le personnel de Meghan à son encontre – des allégations qu'elle nie et font actuellement l'objet d'une enquête du palais.

Il a déclaré: “Il a fallu six mois pour que cette dispute ne soit relatée dans la presse après le mariage. Quand les gens disent que la presse était contre Meghan, je ne suis pas d'accord. Ce sont en fait ces personnes dans les coulisses qui ont commencé à s'énerver, avant que tout cela ne soit public."

"À ce moment-là, aucun journal national n'avait osé se plonger vraiment dans cette immense guerre qui se développait en coulisses. Et une partie de cela était que personne dans la sphère royale n'était vraiment prêt à dévoiler cette histoire non plus. Alors je me suis dit qu'un outsider comme moi, allait le faire..."

Selon le journaliste Omid Scobie, co-auteur de la biographie controversée des Sussex, Finding Freedom, et ami de la duchesse, "ces histoires négatives ont été divulguées à propos de Meghan, parce que certaines personnes pensaient qu'elle [Meghan] avait besoin d'être remise à sa place."

"Des rumeurs circulaient selon lesquelles bon nombre des histoires les plus dommageables et négatives … venaient d'autres foyers royaux ou d'autres assistants royaux et d'après mes propres recherches et rapports, c'est tout à fait vrai."

Le palais de Buckingham aurait menacé de boycotter de futurs projets avec la BBC et cela parce que les aides du palais n'ont pas été autorisés à regarder le programme avant la diffusion du premier épisode hier soir.


 

 

 




 

Vos commentaires