En ce moment
 

La reine Elizabeth utilise la "prérogative ROYALE de grâce" pour réduire la peine de prison d'un détenu HÉROÏQUE

La reine Elizabeth utilise la
© Belga
 
Elizabeth II
 

Un détenu en permission qui, armé d'une défense de narval, avait aidé à maîtriser l'auteur d'une attaque terroriste à Londres va probablement voir sa peine réduite après l'intervention de la reine Elizabeth II, selon les médias britanniques.

Steven Gallant, qui purge une peine de prison pour meurtre, était en permission pour assister à une conférence sur la réhabilitation de détenus au Fishmonger's Hall de Londres en novembre 2019 quand, sous ses yeux, un individu armé d'un couteau avait tué deux des organisateurs de la réunion et blessé trois autres personnes.

Après s'être enfui, l'assaillant, Usman Khan, un ancien condamné pour terrorisme, avait été poursuivi de façon spectaculaire dans la rue par des passants, dont M. Gallant.

Ce dernier et d'autres civils avaient été salués comme des héros pour avoir évité encore plus de pertes en vies humaines en attaquant l'assaillant avec une défense de narval longue de 1,5 mètre et un extincteur, avant que la police ne l'abatte.

Steven Gallant avait été condamné en 2005 à 17 ans de prison pour le meurtre d'un pompier devant un pub.

Le ministère de la Justice a déclaré samedi que la reine avait utilisé la "prérogative royale de grâce" pour porter son cas devant la commission des libérations conditionnelles dix mois plus tôt que prévu, selon l'agence Press Association.

Cette commission prendra la décision finale et remettra probablement Steven Gallant en liberté, a ajouté l'agence.

 




 

Vos commentaires