En ce moment
 

La Reine ordonne à William et Harry de ne pas marcher l'un à côté de l'autre lors des funérailles du prince Philip

La Reine ordonne à William et Harry de ne pas marcher l'un à côté de l'autre lors des funérailles du prince Philip
(c)Isopix
 
prince Philip
 

William et Harry ne marcheront pas côte à côte derrière le cercueil de leur grand-père lorsqu'il sera inhumé demain, révèle ce matin le Daily Mail.

Les frères feront partie d'un petit groupe de membres de la famille qui suivront le corps du duc d'Édimbourg. Mais ils seront séparés par leur cousin, Peter Phillips, le fils aîné de la princesse Anne. Et lorsque le cercueil sera transporté dans la chapelle St George de Windsor, William devancera son jeune frère, Harry et les deux fils du prince Charles prendront leur place séparément dans l'assemblée.

La tournure extraordinaire des événements est considérée par certains comme une occasion manquée de montrer l'unité familiale à la suite de la mort du prince Philip. D'autres se sont demandé si les princes seront séparés à leur propre demande.

Mais un porte-parole du palais de Buckingham a remis les points sur les "i": "Il s'agit d'un enterrement [et] nous ne serons pas entraînés dans ces perceptions de drame. Les arrangements ont été convenus et reflètent les souhaits de Sa Majesté."

Cette information est tombée alors que les détails des funérailles royales de Philip, qui auront lieu demain à 15 heures (heure de Londres), ont été rendus publics, dont la liste restreinte des 30 invités permis, comme l'imposent les restrictions actuelles du gouvernement britannique pour endiguer la pandémie du coronavirus.

William et Harry, 36 ans, ont été vus pour la dernière fois en public ensemble en mars de l'année dernière lors d'un service du Commonwealth Day, où ils pouvaient à peine se regarder dans les yeux après le départ annoncé de Harry et Meghan de la famille royale.

Les relations se sont davantage dégradées suite à l'entretien explosif du couple avec Oprah Winfrey le mois dernier, dans lequel ils ont attaqué des membres de la famille royale tandis que Philip, décédé vendredi à l'âge de 99 ans, était à l'hôpital.

Beaucoup d'observateurs royaux espéraient que la perte de leur grand-père bien-aimé déclencherait un processus de rapprochement entre les deux fils de Diana, mais il n'en est rien.

Samedi, ce sera probablement particulièrement difficile pour William et Harry car cela leur rappellera sans doute le souvenir d'avoir dû marcher derrière le cercueil de leur mère, Diana, en 1997 alors qu'ils n'avaient que 15 et 13 ans, soutenus par leur grand-père bien aimé.

 




 

Vos commentaires