En ce moment
 

La réunion des princes William et Harry pour commémorer Diana est-elle en péril?

La réunion des princes William et Harry pour commémorer Diana est-elle en péril?
(c)ISOPIX
 
Prince William, Prince Harry
 

Le prince William serait "attristé'' par les sorties à répétition de son jeune frère, le prince Harry qui après avoir attaqué sa famille dans une interview exclusive avec Oprah Winfrey a remis le couvert dans un podcast avec l'acteur Dax Shepard, révèle ce matin le Daily Mirror.

Et le journal de s'inquiéter de la prochaine réunion prévues entre les deux frères censés dévoiler ensemble début juillet une nouvelle statue à la mémoire de leur mère Diana, décédée en 1997.

Cet événement, prévu en juillet pour marquer ce qui aurait été le 60e anniversaire de Diana, pourrait être en péril selon ce journal. Une source proche de la famille royale révèle au Daily Mirror que les dernières déclarations du prince Harry "n'apaiseraient pas les tensions'' avec son frère William. Que du contraire... Et que les frères auraient du mal à tomber sur un accord au sujet des célébrations prévues en juillet.

La famille royale est en crise depuis l'interview explosive du prince Harry et de Meghan Markle avec l'animatrice américaine Oprah Winfrey.

Harry est brièvement retourné au Royaume-Uni pour les funérailles de son grand-père, le prince Philip, le mois dernier, mais des membres de la famille royale lui auraient réservé un "accueil glacial".

Des sources ont déclaré au rédacteur royal du Mirror, Russell Myers, à l'époque, qu'Harry avait écrit à son père une note "profondément personnelle" avant les funérailles dans le but d'apaiser les tensions, et Charles espérait voir son fils après le service, mais le duc de Sussex lui a dit qu' il ne resterait pas dans les parages.

La semaine dernière, le prince Harry a de nouveau fait sensation après avoir déclaré dans un podcast qu'il voulait "briser le cycle" de "la douleur et la souffrance" de son éducation avec ses propres enfants.

Dans une critique apparente de son propre père et même indirectement de la reine, il a déclaré qu'il avait enduré "une certaine forme de douleur ou de souffrance" à cause des expériences de son propre père en grandissant.

Le prince Harry a également critiqué le premier amendement de la constitution des Etats-Unis, s'attirant les foudres de nombreux Américains.

Des sorties publiques qui ne plaisent pas à la famille royale britannique. 


 

 

 




 

Vos commentaires