En ce moment
 

Le comportement étonnant du prince Laurent pendant le défilé du 21 juillet (vidéos)

Le comportement étonnant du prince Laurent pendant le défilé du 21 juillet (vidéos)
© Belga

Le prince Laurent n'est pas passé inaperçu lors du défilé de la Fête nationale. L'attitude du frère du roi Philippe a attiré l'attention de Wim Dehandschutter, journaliste du Het Nieuwsblad. L'observateur royal a épinglé de nombreuses vidéos du Prince durant l'évènement national. Les images montrent un homme absent qui ne semble pas du tout intéressé par ce qui se passe autour de lui. Son épouse Claire Coombs tente de faire bonne figure, mais en vain...

Le fils du Roi Albert est resté en retrait des discussions que tentait d'avoir sa femme durant le défilé. Cette dernière a discuté avec la princesse Astrid et le prince Lorenz, mais aussi avec Catherine le Clément de Saint-Marcq, docteur du roi Albert, mais le prince Laurent ne s'est même pas levé de sa chaise, laissant la dame venir jusqu'à lui.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Assis dans la tribune princière, le frère du Roi semblait beaucoup plus intéressé par son téléphone portable que par la spectacle. Il a passé des coups de fil et envoyé des messages, ne se souciant visiblement pas d'être filmé par les caméras. Selon des observateurs, le Roi Philippe installé dans la tribune d’honneur aurait remarqué que son petit frère était en train de parler au téléphone. Claire aurait alors demandé à son mari de terminer son appel.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

À la fin du défilé, plusieurs responsables politiques étaient réunis pour saluer la famille royale. Le prince Laurent s'est approché d'eux, mais, selon le site 7 sur 7, il n'aurait tendu la main qu'à Patrick Dewael, président de la Chambre, et Sabine Laruelle, présidente du Sénat, évitant ouvertement Charles Michel.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

L'an dernier, la Chambre a approuvé une réduction de 15% de la dotation du prince Laurent, par 93 voix pour et 23 contre. La sanction faisait suite à la participation du prince en uniforme de l'armée à une réception de l'ambassade de Chine, sans en avoir reçu l'autorisation préalable requise.

Vos commentaires