En ce moment
 

La réaction très inhabituelle du duc et de la duchesse de Cambridge suite à la publication d'un portrait peu flatteur sur Kate

La réaction très inhabituelle du duc et de la duchesse de Cambridge suite à la publication d'un portrait peu flatteur sur Kate
(c)BELGA
 
 

Nous vous le rapportions la semaine dernière, le célèbre magazine Tatler a consacré un portrait détaillé de la duchesse de Cambridge, donnant la parole à de proches collaborateurs du couple. Après la publication de cet article, Kensington Palace, le bureau en charge de la communication du duc et de la duchesse est sorti de son habituelle réserve et a publié une déclaration en réponse à cette couverture sur Kate Middleton, niant les faits relatés dans cet article et estimant que les déclarations relayées étaient fausses.

Ce portrait suggère en effet que la duchesse de Cambridge aurait des difficultés à gérer sa charge de travail supplémentaire, suite à la décision du duc et de la duchesse de Sussex de se retirer. L'article faisait également référence à un supposé désaccord entre la duchesse et Meghan Markle.

La rédactrice en chef du Mail on Sunday, Emily Andrews, a estimé le week-end dernier que cette démarche était très inhabituelle de la part de Kensington palace: "Le couple a envoyé des lettres juridiques au magazine pour demander que le profil de la duchesse - titré "Catherine la Grande "- soit retiré d'Internet... En envoyant ces lettres juridiques, le duc et la duchesse de Cambridge ont clairement exprimé leur position sur l'article. C'est une démarche inhabituelle de la part de la famille royale".

En effet, au sein de la firme, le leitmotiv: "Never complain, never explain" (soit en français, "ne jamais se plaindre et ne jamais expliquer") a toujours prédominé. Mais une source royale aurait déclaré au Daily Mail les raisons de cette démarche inhabituelle: "L'article est bourré de mensonges. Ce n'est pas vrai que la duchesse se sent dépassée par son travail, ni que le duc est obsédé par Carole Middleton. C'est absurde et carrément faux."

Concernant cette "investigation", Kensington Palace avait déjà publié la déclaration suivante cette semaine dernière: "Cette histoire contient un flot d'inexactitudes et de fausses déclarations qui n'ont pas été présentées au Kensington Palace avant sa publication."




 

Vos commentaires