En ce moment
 

Le palais de Kensington dévoile la destination de la prochaine visite royale de Kate et William

Le palais de Kensington dévoile la destination de la prochaine visite royale de Kate et William

Le prince William et son épouse Kate effectueront "cet automne" une visite au Pakistan, a indiqué dimanche le palais de Kensington. "Davantage de détails seront communiqués en temps voulu", indique sur Twitter l'institution qui gère leur communication, précisant que la visite intervient à la demande de l'Office britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth.

Les autorités pakistanaises se sont félicitées de l'annonce du palais. "Le gouvernement et le peuple du Pakistan accueillent chaleureusement l'annonce de la visite royale", a tweeté l'ambassadeur du pays en Grande-Bretagne, Nafees Zakaria.

Des liens historiques

"Le peuple du Pakistan se souvient avec plaisir des visites de sa majesté la reine Elizabeth II au Pakistan en 1961 et en 1997", a-t-il ajouté. "Cette visite royale à venir reflète l'importance que le Royaume Uni accorde au Pakistan. Les deux pays ont des liens historiques, qu'ils souhaitent encore renforcer", a-t-il poursuivi.

Avant William et Kate, le prince Charles et son épouse Camilla avaient également visité le pays en 2006. La princesse Diana y était venue en 1996 et avait rencontré le champion de cricket Imran Khan, actuel Premier ministre du Pakistan.

Une situation sécuritaire nettement améliorée

Le Pakistan, longtemps destabilisé par des groupes armés extrémistes sur de vastes pans de son territoire, a vu sa situation sécuritaire nettement s'améliorer ces dernières années suite à des opérations militaires. Mais de nombreuses chancelleries continuent de recommander la prudence à leurs ressortissants lorsqu'ils s'y rendent.

La Grande-Bretagne compte plus d'un million d'habitants d'origine pakistanaise, soit la plus importante communauté pakistanaise en Europe.

La compagnie aérienne British Airways avait rouvert début juin une liaison commerciale vers le Pakistan, suspendue il y a plus d'une dizaine d'années plus tôt pour des raisons de sécurité.

Les vols avaient été interrompus en 2008 à la suite d'un sanglant attentat contre un hôtel de luxe de la capitale pakistanaise, le Marriott.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires