En ce moment
 

Le prince Harry veut passer davantage de temps au Royaume-Uni

Le prince Harry veut passer davantage de temps au Royaume-Uni
(c)RTLINFO
 
Meghan & Harry
 

Le prince Harry veut passer plus de temps au Royaume-Uni et est déterminé à conserver les rôles militaires qu'il a abandonnés dans le cadre de l'accord Megxit, rapporte ce matin le Sun.

Le duc de Sussex, qui a été officier pendant dix ans dans l'armée, s'est vu retirer ses titres militaires honorifiques lorsqu'il a quitté la famille royale avec Meghan Markle en janvier dernier. Harry serait déterminé à conserver ses précieux rôles militaires de capitaine général des Royal Marines, de commandant de l'air honoraire de la RAF Honington et de commodore en chef, Petits navires et plongée, Royal Naval Command, en attendant la révision de son accord passé il y a un an.

Il n'est actuellement pas autorisé à assumer un rôle particulier en utilisant les titres, mais ils n'ont pas encore été remis à d'autres membres de la famille. "Son travail militaire est l'une des choses les plus importantes pour lui. Bien sûr, il veut garder ses titres", a déclaré un ami au Telegraph.

Et d'insister que le prince Harry souhaiterait passer plus de temps au Royaume-Uni lorsque cela sera possible et qu'il n'a été confiné aux États-Unis qu'en raison de la pandémie de coronavirus.

Les rôles seront examinés en mars prochain dans le cadre de la révision du contrat passé entre Harry et Meghan. Harry a confié à ses amis qu'il était "dévasté" d'avoir dû abandonner ses titres l'année dernière, ajoutant qu'il n'avait "pas le choix".

La Reine a exprimé à plusieurs reprises très clairement que les Sussex ne seront pas en mesure d'opérer la politique "un pied dedans, un pied dehors" qu'ils avaient initialement espérée.

Aucun choix officiel n'a été fait quant à savoir qui remplacera Harry. Si le prince Harry est forcé d'abandonner définitivement ses titres, la princesse Anne et le prince William sont les noms envisagés pour reprendre les fonctions laissées par le fils cadet du prince Charles et de Lady Di.

Coronavirus en Belgique: où en est l'épidémie ce mercredi 3 février ?

 




 

Vos commentaires