En ce moment
 

Le prince Philip, affligé par la décision de son petit-fils Harry de déménager aux Etats-Unis: "C'est un manquement à son devoir"

Le prince Philip, affligé par la décision de son petit-fils Harry de déménager aux Etats-Unis:
(c)isopix
 
Meghan & Harry
 

Le Prince Philip, l'époux de la reine Elizabeth d'Angleterre est affligé par le "manquement du devoir" de son petit-fils, le prince Harry.  Ignorer son passé et se tailler une nouvelle vie à Hollywood ne serait pas vu comme quelque chose d'appréciable par l'époux de la Reine, selon sa biographe royale, Ingrid Seward.

Et d'ajouter: "Depuis le début de l'année, il a été pénible pour l'homme de 99 ans de voir son petit-fils se retirer de la vie royale et quitter son pays en quête de liberté". Le prince Philip aurait été très déçu de la manière dont Meghan et Harry ont annoncé leur départ. "Si Philip est déçu, c'est parce que lui-même a un sens très grand du devoir qui lui a été inculqué dès son plus jeune âge. Il continue de prendre au sérieux les devoirs de la famille royale malgré son âge et sa santé fragile."

Ingrid Seward déclare aussi que le scandale entourant le prince Andrew dans l'affaire du milliardaire pédophile Jeffrey Epstein a également été très difficile à supporter pour Philip.

La biographe révèle que le mari de la Reine "déplore" que certains de ses enfants et petits-enfants n’aient pas hérité deson sens du devoir et ne veulent pas respecter les règles.

Elle écrit: "Philip est attristé que de nombreux membres plus jeunes de la famille royale ne semblent pas partager ses valeurs."

"Il a du mal à comprendre exactement pourquoi le jeune couple, qui avait apparemment beaucoup à gagner, voudrait échanger cette vie de privilèges contre une existence plus normale".

Participant à une colonne dans le Daily Mail, Ingrid Seward ajoute: "Il ne comprend pas que Harry préfère manquer à son devoir, abandonner sa patrie et tout ce qui lui tenait à cœur pour une vie de célébrité égocentrique dans le nord de l'Amérique. Il a également beaucoup de mal à comprendre exactement ce qui a rendu la vie de son petit-fils si insupportable."

 




 

Vos commentaires