En ce moment
 

Le cuisinier Christophe Leroy est soupçonné d'avoir organisé des repas luxueux clandestins: ses assiettes sont MOQUÉES sur les réseaux sociaux

Le cuisinier Christophe Leroy est soupçonné d'avoir organisé des repas luxueux clandestins: ses assiettes sont MOQUÉES sur les réseaux sociaux
© Capture @Black_Archange
 
 

Une perquisition a eu lieu mercredi au domicile parisien du cuisinier Christophe Leroy, soupçonné d'avoir organisé des repas luxueux clandestins notamment au Palais Vivienne de Pierre-Jean Chalençon, lui-même au coeur d'une polémique. 

Sur son compte Instagram, Christophe Leroy se présente comme "le chef des stars". Mais sur les réseaux sociaux, loin de faire l'unanimité, ses assiettes ont été largement moquées par les internautes. Certains parlent d'assiettes ratées et s'étonnent du statut du chef Leroy. Nombreux sont ceux qui n'y voient rien de gastronomique. "200 et 500€ pour ça? Donnez lui des cours de dressage", s'exclame une jeune femme sur son compte twitter. "Mon syndrome de l'imposteur va mieux quand je vois les plats que sert Christophe Leroy pour la modique somme de 400€", ajoute un autre. 

Merci pour ce repas 3 étoiles

Face à cela, de nombreux détournements ont été postés. Avec tous le même credo: se moquer du chef Leroy et de ses plats dits gastronomiques. Un compte parodique du ministre Christophe Castaner a publié une photo de raviolis en conserve, avec comme guise de légende: "Merci à Christophe Leroy pour ce magnifique dîner. Raviole de bœuf et son velouté de tomates". Un autre cliché dévoile un plat de coquillettes sauce fromagère: "Merci pour ce repas 3 étoiles". Toujours plus inspirés, les internautes ont détourné, sans limite, ces dîners clandestins dont est accusé le chef.

Lors de la perquisition menée à son domicile parisien Christophe Leroy "a pu remettre un certain nombre de documents établissant que les prestations qu'il a effectuées l'ont été, comme la loi l'autorise, dans des domiciles privés et non pas dans des établissements recevant du public (ERP) de type restaurant", indique Me Thierry Fradet dans un communiqué. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires