En ce moment
 

Les spectateurs de Wimbledon sommés de ne pas prendre de photos pendant un match parce que Meghan Markle se trouvait dans la tribune

Les spectateurs de Wimbledon sommés de ne pas prendre de photos pendant un match parce que Meghan Markle se trouvait dans la tribune
©BELGA

Sally Jones, 64 ans, assistait au match de Serena Williams jeudi dernier lors du tournoi de Wimbledon. Alors qu'elle prenait des photos de la joueuse américaine qui se démenait sur le court, un garde du corps lui a tapoté sur l'épaule lui demandant de ne pas prendre de photos. Une requête que la Britannique a trouvé incongrue. Le garde du corps a alors précisé que la duchesse de Sussex ne souhaitait pas être photographiée, mais la spectatrice n'était même pas au courant que l'épouse du prince Harry assistait également au match. "Je ne savais même pas que Meghan Markle était là. Je trouve cela triste et ces réactions la rendent stupide. C'est vraiment puéril de sa part. Cela diminue mon estime d'elle. Elle nous prend vraiment pour des nuls. J'étais juste là en tant qu'amatrice de tennis, une spectatrice anglaise moyenne et on m'a considérée comme une menace", déplore la dame.

La raison officielle invoquée par les bodyguards de la duchesse était qu'elle était là à titre privé, même si le court de tennis central de Wimbledon comprend 12.000 sièges et que plus d'un million de personnes suivaient la rencontre à la télé. 

Après la diffusion de cette anecdote, Piers Morgan, le célèbre animateur de l'émission "Good Morning Britain" a dénoncé ces directives ayant mis dans l'embarras des dizaines de spectateurs: "À titre privé, à Wimbledon, en tant que duchesse de Sussex. C'est ridicule. Cette obsession que, elle et Harry ont au sujet de leur vie privée."

Et de surenchérir: "C'est d'une hypocrisie incroyable, ils ne sont pas des quidams. Ils sont le duc et la duchesse de Sussex. On paie pour leur manoir, on peut prendre des photos à Wimbledon..."

Vos commentaires