En ce moment
 

Prince Andrew accusé d’abus sexuels: de nouvelles photos compromettantes font surface

Prince Andrew accusé d’abus sexuels: de nouvelles photos compromettantes font surface
© Lillian SUWANRUMPHA
 
 

Visé par une plainte pour abus sexuels, le prince Andrew continue de se terrer dans le silence. Mais le fils d’Elizabeth II doit à présent faire face à l’apparition de nouveaux éléments et, notamment, de nouvelles photos compromettantes…

Le 9 août dernier, l'Américaine Virginia Giuffre déposait plainte contre le prince Andrew à New-York. Elle l’accusait d’abus sexuels avec l’aide du financier mort en prison Jeffrey Epstein alors qu’elle était encore mineure. Ces agressions sexuelles se seraient produites à trois reprises, selon la victime : à Londres chez une très proche d'Epstein, Ghislaine Maxwell, dans les propriétés de l'homme d'affaires à New York et dans les îles Vierges.

Réfugié à Balmoral

A 61 ans, le prince Andrew a déjà démenti "catégoriquement" de telles accusations. Et, à présent, il continue de se terrer dans le silence et est parti se réfugier à Balmoral, en Ecosse. Il refuse de confronter la justice et ne s’exprime pas sur cette plainte qui lui est adressé.

Le 27 août dernier, le fils d’Elizabeth II avait par ailleurs reçu une convocation l’obligeant à se rendre au tribunal. Mais les avocats du duc d’York avaient affirmé que ce dernier n’avait pas reçu les documents nécessaires justifiant qu’il devrait se présenter à l’audience. Selon des documents américains, la plainte avait en effet été remise, en son absence, au domicile royal à Windsor.

Des photos accablantes pour le prince

Mais plus récemment, son accusatrice, Virginia Giuffre, a partagé des clichés compromettants pour le prince ! Dessus, on peut y voir un employé de bureau londonien du cabinet d’avocats Boies Schiller Flexner LLP. Selon le média britannique Daily Mail, celui-ci est en train de poster l’enveloppe contenant le procès dans une boîte aux lettres traditionnelles rouges de Royal Mail.

Ce courrier a été adressé au prince Andrew en personne, le 9 septembre dernier, dans son manoir sur le parc privé de Windsor Great, à seulement 5 kilomètres du château de Windsor. "Nous pensons avoir respecté les exigences pour lui remettre le courrier et nous avons déposé la preuve de la notification vendredi dernier", a indiqué David Boies, l'avocat de la plaignante, cité dans The Guardian. Une prochaine audition doit normalement se tenir le 13 octobre prochain.


 




 

Vos commentaires