En ce moment
 

Affaire Epstein: les détails sordides de la relation entre le Prince Andrew et Virignia Roberts

Affaire Epstein: les détails sordides de la relation entre le Prince Andrew et Virignia Roberts
©Belga
 
prince Andrew
 

L’accusatrice du Prince Andrew, Virginia Roberts, donne les circonstances de leur rencontre dans un manuscrit en partie diffusé par le New York Post. Elle raconte comment elle devait divertir le fils d’Elizabeth II.

Bien que le Prince Andrew ait décidé de se retirer de la vie publique, les répercussions de l’affaire Jeffrey Epstein continuent de s’abattre sur lui. Viriginia Roberts l’accuse d’avoir eu des rapports intimes avec elle alors qu’elle était mineure. Le New York Post dévoile ce lundi 3 août un manuscrit de la jeune femme révélant les détails sordides de leur relation.

Virginia Roberts a notamment passé deux jours seule avec le prince dans le ranch de Jeffrey Epstein. Elle était là pour répondre indéfiniment à chacun de ses besoins. "Ce n’était pas facile de répondre aux désirs sexuels de ces hommes étranges, le prince étant l’un d’eux, écrit-elle."

"Il y avait un manque de passion dans l’intimité que nous partagions, pour lui je n’étais qu’une autre fille, et pour moi, il n’était qu’un autre travail."

Elle y raconte aussi les fantasme du père des princesses Eugénie et Béatrice. "Il aimait mes pieds et s’était même mis à me lécher entre les orteils. Mon travail consistait à le divertir à l'infini, que ce soit pour lui donner mon corps lors d'un massage érotique ou simplement pour l'emmener à cheval."

Celle qui est aujourd’hui maman de 3 enfants affirment que 99% de son manuscrit reflète la réalité brute. Ses avocats assurent qu’une partie est romancée. Le Prince Andrew n’a pas commenté et continue de nier toutes accusations par le biais de ses avocats.

 




 

Vos commentaires