En ce moment
 

Quand Kate Middleton est défendue par sa maman, Carole...

Quand Kate Middleton est défendue par sa maman, Carole...

Ce vendredi, notre chroniqueur royal Patrick Weber revient sur les conséquences du clash entre Meghan Markle et Kate Middleton. Cette semaine, la mère de la duchesse de Cambridge a en effet réalisé une interview remarquée...

Kate défendue par sa maman

Carole parle enfin aux journalistes !

C’est même la première fois que la maman de Kate Middleton parle autant aux médias ! Beaucoup y voient sa volonté de voler au secours de sa fifille chérie mise en cause par les médias dans le conflit avec Meghan. Elle a commencé par « révéler » ses habitudes de granny avec ses petits enfants George, Charlotte et Louis.

Mais ce n’est pas tout ! Carole a accordé une interview au magazine préféré des ménagères Good Housekeeping où elle dispense ses bons conseils pour les fêtes de fin d’année ! Il ne faut pas oublier que la belle-mère la plus célèbre du royaume a fait fortune en vendant des articles de fête sur le net ! Cette interview (très innocente, il faut en convenir) est donc une manière discrète (mais efficace) pour cette maman de soutenir sa fille chérie dans un moment difficile !

Kate, une Gipsy Queen?

La télé la tourne souvent en dérision.

Dans la série télé satirique des Windsor, Kate est présentée comme une jeune femme du voyage, toujours prête à faire ses petites affaires (achat et vente) à Kensington Palace. Une manière pas très fine (ni très classe) de se moquer des origines de la jeune femme.

Kate n’est pas issue du sérail aristocratique. Ses parents appartiennent à la classe moyenne et ils ont assez de flair et de sens du business pour faire fortune en profitant de la déferlante d’internet. Ils vendent des assiettes, des gobelets et d’autres accessoires de fêtes et ils font un véritable carton ! Une fois devenus riches, ils ne rechignent pas à la dépense pour offrir à leurs enfants ce qu’il y a de meilleur et de plus beau. C’est particulièrement vrai pour Carole Middleton, la maman de Kate dont les ancêtres appartenaient au monde ouvrier.


Kate, arriviste ou sincère ?

Certains accusent Kate d’arrivisme.

La vraie coupable serait Carole Middleton qui serait prête à tout pour propulser ses enfants au sommet de l’échelle sociale. Si c’est vraiment le cas, il faut reconnaître qu’elle a réussi au-delà de toute espérance avec son aînée. Pour la première fois depuis trois siècles et demi, un héritier de la couronne a épousé une roturière ! A première vue, Kate paraissait peu préparée pour un mariage princier mais elle est une universitaire accomplie, doublée d’une femme qui a bien la tête sur les épaules. Avec Harry, elle est probablement la personne au monde qui connaît le mieux William. Lors de leur relation, elle a été obligée d’encaisser la révélation de ses infidélités ainsi que de ses interminables hésitations. Elle a enduré les ruptures et les retours. Elle a même supporté le fait d’avoir été surnommée par la presse ‘waity Katie’, autrement dit, ‘Katie la patiente’. Autant d’épreuves qui lui sont bien utiles aujourd’hui.


Kate est parfaitement Windsor-compatible

Dès l’annonce du mariage, Kate a franchi avec mention ‘très bien’ l’examen de passage dans l’univers Windsor.

Kate se révèle être une fine gâchette qui chasse avec plaisir. Elle apprécie l’équitation et ne s’ennuie pas au repas de Noël à Sandringham. Avec un art consommé de la diplomatie, elle réussit non seulement à se faire aimer par la reine et le duc d’Edimbourg, mais aussi par Charles et Camilla. On rapporte qu’elle a quelques fou-rires avec la duchesse de Cornouailles dont l’humour est efficace.

Et surtout, Kate est discrète. Même quand elle avait été ‘larguée’ par son prince, elle avait refusé de livrer ses confessions à des journalistes qui étaient pourtant prêt à sortir leur chéquier pour les recueillir. L’air de rien, la jeune fille issue de la Middle Class a réussi à s’imposer comme princesse crédible, là où Diana s’était brûlé les ailes en quelques mois. Question d’éducation, d’ambition mais aussi de caractère.


Kate rassure Elizabeth II

Si elles ne sont pas complices, Elizabeth reconnaît le talent de Kate.

Le mariage de Kate et Will ressemble à ces unions modernes où les ‘fiancés’ prennent le temps de se fréquenter pour apprendre à se connaître. Ils évaluent leurs chances de faire leur route ensemble mais aussi les dangers qui les attendent, avant de signer le contrat. Tout cela manque un peu romantisme et peut paraître trop sage… mais c’est redoutablement efficace. Depuis qu’elle est entrée dans la famille, Kate a su tenir sa place sans faire de vagues, au point de paraître un brin boring (ennuyeuse). L’arrivée de Meghan lui a donné un sacré coup de vieux mais ces dernières semaines, l’étoile de Meghan a pâli. Et voilà que Kate retrouve sa place de bonne élève.

Vos commentaires