En ce moment
 

Quelle stratégie pour le Prince Harry aux funérailles du Prince Philip?

Quelle stratégie pour le Prince Harry aux funérailles du Prince Philip?
 
Prince Harry
 

Le froid entre le Prince Harry et la famille royale britannique ne date, bien sûr, pas de la mort du Prince Philip. Il y a d'abord eu sa retentissante démission de ses fonctions royales, son exil au États-Unis, l'interview dévastatrice avec Oprah Winfrey... Et le commentaire d'Harry et Meghan posté en réaction au décès du duc d'Édimbourg n'a rien arrangé. Jugé trop sobre, voire laconique, la déclaration du couple n'a clairement pas joué en sa faveur aux yeux des Britanniques.

Mais dans un deuxième temps, le prince Harry s'est fendu d'un tweet beaucoup plus chaleureux : "Pour moi, comme beaucoup d’entre vous qui ont perdu un être cher ou un grand-parent au cours de cette année douloureuse, il était un papi : maître du barbecue, légende de la déconne et impertinent jusqu’à la fin", s'est-il souvenu. Un hommage qui a contribué à redorer son blason pour certains.

Le Prince Harry parviendra-t-il à profiter des funérailles de son grand-père pour calmer les tensions au sein de la famille royale ? Fraichement débarqué de Californie, il assistera sans son épouse aux obsèques organisées le samedi 17 avril au château de Windsor, à l'ouest de Londres. Meghan Markle, qui attend son deuxième enfant pour cet été, est restée aux États-Unis. Son médecin lui a conseillé de ne pas se rendre au Royaume-Uni, a souligné le palais de Buckingham.

L'événement est tout cas une occasion pour Harry de recoller les morceaux avec sa famille, et notamment son père, Charles, avec qui il avait révélé ne plus parler. À cet égard, la balle est dans le camp d'Harry, estime Tom Bower, auteur d'une biographie du prince Charles, dans The Sun dimanche. "S'il arrive avec une attitude guerrière sûr de son bon droit et exempt de tout reproche, il risque de sceller un divorce permanent avec sa famille".

 




 

Vos commentaires