En ce moment
 

Réunion de crise à Buckingham Palace: la Reine refuse de signer une déclaration en réponse à Meghan et Harry

Réunion de crise à Buckingham Palace: la Reine refuse de signer une déclaration en réponse à Meghan et Harry
(c)YOUTUBE
 
Meghan & Harry
 

Le palais de Buckingham était sur les dents ce lundi. La Reine, le prince Charles et le prince William ont tenu une réunion de crise, après les accusations incendiaires lancées par Harry et son épouse Meghan lors d'une émission spéciale de deux heures avec Oprah Winfrey, diffusée dimanche soir à la télévision américaine et lundi au Royaume-Uni.

La pression est au sommet et la publication d'une déclaration officielle attendue, révèle le Times. Les aides du Palais ont filtré que l'humeur au sein de Buckingham est empreinte de tristesse et que les déclarations de Harry ont provoqué un choc. "Le prince a appuyé sur le 'bouton nucléaire de sa propre famille'". "Les gens sont juste sous le choc", a déclaré une source.

Meghan et Harry ont accusé un membre anonyme de la famille royale de racisme, suggérant que le parent avait demandé "à quel point la peau de leur bébé serait sombre"; ont déclaré qu'ils avaient été chassés de Grande-Bretagne, en partie, par le racisme; et ont accusé la machinerie du palais de ne pas avoir soutenu une Meghan "suicidaire".

Harry a révélé une rupture étonnante avec son père, affirmant que sa famille l'avait coupé financièrement tout en suggérant que la reine avait été mal conseillée et avait annulé une réunion prévue à Sandringham.

Meghan a également accusé sa belle-sœur Kate de l'avoir fait pleurer; a suggéré que les membres de la famille royale ont comploté pour s'assurer qu'Archie n'aurait jamais un titre ou une sécurité adéquate; et a déclaré que les responsables n'avaient pas réussi à défendre le couple contre les commentaires "racistes", tout en mentant pour protéger d'autres membres de la famille royale.

Un haut ministre du gouvernement de Boris Johnson, Lord [Zac] Goldsmith, a fait écho de l'humeur de nombreux membres de la famille royale ce lundi soir. Répondant à la suggestion selon laquelle le duc et la duchesse de Sussex avaient "chargé un avion et largué une bombe sur le palais de Buckingham", le ministre a tweeté: "Pas sur le 'palais de Buckingham' mais sur la famille de Harry. Harry fait exploser sa famille."

Une déclaration aurait été préparée par le palais de Buckingham soulignant l'amour de la famille royale pour le couple, afin d'éviter que les tensions ne s'aggravent encore davantage. Cependant, la Reine tenait à ne pas précipiter sa publication, selon le Times. 

"La nuit porte conseil", aurait dit la Reine avant de se retirer.


 

 




 

Vos commentaires