En ce moment
 

Tessy de Luxembourg a-t-elle retrouvé l’amour ? Elle publie des photos de sa quarantaine avec un "mystérieux" ami

Tessy de Luxembourg a-t-elle retrouvé l’amour ? Elle publie des photos de sa quarantaine avec un
(C)ISOPIX
 

L'ancienne épouse du prince Louis de Luxembourg est fan des réseaux sociaux. Très active sur Instagram, elle publie souvent des photos de son quotidien alors qu’elle réside désormais à Londres avec ses deux fils, les princes Gabriel (13 ans) et Noah (11 ans). Depuis le week-end de pâques, la jeune femme de 34 ans publie également des photos d’un mystérieux compagnon de confinement. Il n’en fallait pas plus pour que le tabloïd britannique, le Daily Mail, se demande si la princesse qui a dû renoncer à son titre suite à son divorce a retrouvé l’amour…

C’était un mariage d’amour.  En 2006, à Luxembourg-ville, au cours d’une cérémonie fastueuse, Tessy et Louis, qui s’étaient rencontrés à l’armée et qui venaient de devenir parents 6 mois auparavant, unissaient leur destinée à l’âge de 20 ans.


 

Le soldat Tessy Antony devenait princesse de Nassau. Dix ans plus tard, contre toute attente, le couple annonçait son divorce et Tessy perdait son titre.

Après un divorce tumultueux dont les détails ont été réglés devant la Cour de Londres, le couple semble avoir désormais trouvé un terrain d’entente, la jeune femme postant souvent des photos de son ex-mari rendant visite à leurs fils. Louis résidant désormais à Paris et elle étant restée à Londres.

Tessy (34 ans) qui se décrit comme philanthrope, documente énergiquement sa quarantaine liée à la pandémie du coronavirus.  Elle la passe dans une villa, placée en bordure de forêt, avec ses deux fils. Elle leur donne la classe, leur lance des défis et semble chérir par-dessus tout son rôle de mère. Mais récemment, un homme est apparu dans ses nombreuses publications. Ce qui laisse penser que la jeune femme a peut-être retrouvé l’amour. En tous les cas, une chose est certaine. Sur ses nombreuses photos et vidéos, Tessy apparaît rayonnante et heureuse. 


 
 

 

Vos commentaires