En ce moment
 

William n'a pas parlé à Harry aux funérailles du Prince Philip de peur que sa conversation ne soit divulguée à Oprah

William n'a pas parlé à Harry aux funérailles du Prince Philip de peur que sa conversation ne soit divulguée à Oprah
(c)ISOPIX
 
 

Le prince William et Kate Middleton n'ont pas eu de conversation avec le prince Harry après les funérailles du prince Philip, car ils craignaient que les détails de celle-ci ne soient divulgués après chez Oprah, a affirmé un historien royal.

Le trio a été vu marchant et discutant ensemble pendant quelques minutes alors qu'ils quittaient les funérailles de leur grand-père au château de Windsor en avril dernier.

Beaucoup de médias ont spéculé sur le fait que les frères s'étaient entretenus après la cérémonie officielle et que le père de Harry et de William, le prince Charles, s'était joint à la conversation. Mais apparemment, rien de tout cela ne se serait passé.

L'éminent historien royal Robert Lacey a déclaré dans une version mise à jour de son livre Battle of the Brothers que la conversation n'avait pas eu lieu parce que les Cambridge craignaient que leur conversation ne soit divulguée publiquement.

Dans le livre, qui est en cours de publication dans le Times, M. Lacey a écrit: “Ils ont dit à des amis qu'ils ne voyaient aucun intérêt à parler à Harry car toute discussion de fond reviendrait directement à Meghan pour être divulguée ensuite à Oprah [Winfrey] ou à quelqu'un d'autre du réseau des Sussex."

Au lieu de cela, le prince Charles est retourné dans sa maison au Pays de Galles tandis que Kate et William sont rentrés chez eux au palais de Kensington pour mettre leurs enfants au lit.

Les craintes des Cambridge sont vives. Après la diffusion de l'interview vérité de Oprah Winfrey avec Harry et Meghan, l'amie de Meghan, la journaliste Gayle King, a révélé sur la chaîne américaine CBS que le prince Harry avait eu des entretiens avec son frère et son père et que ces discussions n'étaient "pas productives".

M. Lacey a également déclaré dans son livre que ce n'était "pas par accident" que ni la princesse Anne ni la comtesse de Wessex – l'épouse du prince Edward – n'avaient parlé en public avec le prince Harry le jour des funérailles du prince Philip.

Et de développer: “Les membres de la famille se sont sentis exaspérés par ce qu'ils considéraient comme de la cruauté calculée et ciblée de la part de Meghan. L'hypocrisie de Meghan qui a rapporté à Oprah avoir téléphoné à la Reine pour lui témoigner son inquiétude concernant l'état de santé de Philip sans même considérer à un seul moment l'impact dévastateur que son interview télévisée pouvait avoir sur le moral et la santé des plus faibles de la famille royale".




 

Vos commentaires