En ce moment
 

CATASTROPHE dans le Meilleur Pâtissier : François, "roi de la magouille", fait tomber son gâteau 15 min avant la fin de l'épreuve (vidéo)

Des pâtissiers amateurs s'affrontent dans les jardins du château de Montfort l’Amaury pour la 8e édition du Meilleur Pâtissier. Passionnés de douceurs sucrées et venus de toute la France, de Belgique, et même, cette année, du Canada, ils se lancent dans la plus grande compétition de pâtissiers amateurs de France.

Cette semaine, le meilleur pâtissier vous emmène en Bretagne. Pour la deuxième épreuve, Mercotte a déniché une recette dans son vieux grimoire. Les 12 candidats ont dû réaliser un "gwastell krampouezh" en deux heures. La pâtisserie est composée de 60 crêpes et est garnie d'un irrésistible nappage au caramel beurre salé ainsi que de quatre biscuits moelleux au sarrasin et orné de symboles celtiques en chocolat blanc.

François, qui se surnomme "le roi de la magouille", a tenté différentes astuces pour finir sa réalisation à temps. Mais le candidat à eu beaucoup de mal à gérer les différentes étapes. Il a fait 30 crêpes au lieu des 60 imposées par la recette. Il a "triché" en doublant la quantité grâce à un emporte-pièce.

Ensuite, au lieu de mettre le caramel entre chaque crêpe, le pâtissier amateur a décidé d'en mettre toutes les cinq crêpes pour gagner du temps. En voyant que son gâteau glissait, il a voulu le mettre au réfrigérateur pour le figer. Mais au moment de placer son montage, il a réalisé qu'il était trop haut et qu'il n'entrait pas. Mais il était trop tard. Une partie du gâteau lui a glissé des mains et s'est écrasée sur le sol.

François a ramassé ses crêpes et a mis le tout sur le sommet de son gâteau. "Et voilà ! C'est qui le roi de la magouille?", a lancé l'homme. Sans grande surprise, Cyril Lignac et Mercotte n'ont pas été impressionnés par son gwastell krampouezh.

Vos commentaires