En ce moment
 

Le Meilleur Pâtissier: CATASTROPHE, Mohamed se brûle les doigts (vidéo)

Des pâtissiers amateurs s'affrontent dans les jardins du château de Montfort l’Amaury pour la 8e édition du Meilleur Pâtissier. Passionnés de douceurs sucrées et venus de toute la France, de Belgique, et même, cette année, du Canada, ils se lancent dans la plus grande compétition de pâtissiers amateurs de France.

Cette semaine, nos pâtissiers amateurs embarquent pour un voyage gourmand au pays des mille et une nuit. Après avoir revisité le Baba, les candidats ont du se plonger dans la deuxième épreuve, la technique. Pour cette étape, Mercotte a déniché une recette dans son vieux grimoire. Les candidats ont dû préparer un gâteau très oriental, "la sultane".

C'est une pièce montée oriental. Elle est composée de boudin à la pâte d’amande et pistache, roulé dans des feuilles de briques au sirop de miel et est montée sur 4 étages entre des disques de nougatine. Une épreuve qui exige une grande maîtrise du sucre pour la cage entourant le gâteau. Pour cette épreuve, les candidats pouvaient former une équipe de deux et disposaient de 3h30.

Camille et Mohamed forment un duo de choc pour s'attaquer à cette épreuve. "On a deux techniques de pâtisserie différentes, Mohamed, il court toujours et moi, je suis un peu plus posée mais bon le feu et la glace, ça peut parfois donner des mariages très intéressants", explique Camille. Alors que Mohamed se charge de la préparation de la nougatine, Camille s'occupe de la cage en sucre. Sous pression et voulant être à la hauteur, Mohammed se dépêche pour finir cette épreuve dans les temps. Mais la préparation de la nougatine est une étape périlleuse. Elle se fige très rapidement, rendant presque impossible la formation de disques, nécessaires au montage du gâteau. Il faut donc la manipuler quand elle est chaude. Ce que Mohamed va faire mais malheureusement, celui-ci se brûle à plusieurs reprises. "Purée Mohamed! T'es en train de manipuler des trucs brûlants là aussi", s'exclame Camille. "J'ai mal, j'ai mal", soupire Mohamed. Néanmoins, Camille ne relâche rien et pousse Mohammed à aller jusqu'au bout de l'épreuve. "Il faut que tu les détailles rapidement", dit-elle.

Ils finissent par terminer l'épreuve même si Mohamed se retrouve avec 3 doigts brûlés...

Vos commentaires