En ce moment
 

Angelica, dans les Mamans, souhaite inscrire sa fille de 11 mois dans une agence de mannequin: "Ma fille est très belle, grande et a un beau regard"

Série-documentaire inédite qui relate le quotidien de six jeunes mamans entre 19 et 24 ans. Ce sont 6 jeunes femmes, 6 personnalités, 6 chemins de vie et 6 histoires radicalement différentes. Leur point commun : elles sont toutes déjà mamans. Pour certaines, la maternité n’était pas programmée, pour d’autres, il s’agissait d’un choix mûrement réfléchi, mais leur volonté à toutes: vivre pleinement et intensément leur rôle de de maman tout en assumant les contraintes de leurs vies personnelles.

Angelica, âgée de 24 ans, est maman de Stella, une petite fille de 11 mois. Depuis longtemps, elle ne souhaite qu’une chose pour sa fille : qu’elle passe des castings pour devenir un bébé mannequin. "J’aimerais inscrire Stella dans une agence de mannequin pour bébé parce que je trouve que ma fille est très belle, elle est grande, elle a un beau regard, elle a un beau sourire", affirme la jeune femme. Ayant réalisé récemment un shooting photo avec Stella, Angelica est convaincue qu’elle a tout à fait sa place dans le milieu du mannequinat. "Le dernier shooting qu’on a pu faire m’a ouvert les yeux et m’a motivé pour l’inscrire à des castings", raconte-t-elle. Elle poursuit: "Quand je vois des bébés là, je me dis pourquoi pas ma fille ?".

Petite, Angelica rêvait de faire des photos et poser dans les magazines. Elle désire à présent que sa fille puisse vivre ce rêve qu’elle n’a jamais su réaliser. "J’enviais les petites filles dans les magazines avec des belles robes".

Angelica a donc envoyé des photos professionnelles de sa fille. Elle est persuadée que ça rendra sa candidature plus sérieuse. Mais difficile de choisir la photo qui remportera l’approbation de l’agence. "Pour moi, elle est  belle partout", déclare la jeune maman. Elle choisit donc plusieurs clichés afin d’augmenter les chances de sa fille. Au total, elle a posé sa candidature dans 3 agences. Il ne reste plus qu’à patienter…

"Si on est rappelé, tant mieux. Si on n’est pas appelé, ben c’est le destin. Il ne cherche peut-être pas une petite fille comme la mienne, ils cherchent d’autres modèles", conclut-elle.

Vos commentaires