En ce moment
 

Un dessert à préparer pour un repas en amoureux ? Loïc fou de cuisine dévoile sa recette idéale (vidéo)

Un dessert à préparer pour un repas en amoureux ? Loïc fou de cuisine dévoile sa recette idéale
 
 

Loïc Van Impe était l’invité d’Olivier Schoonejans ce lundi midi dans le RTL INFO avec VOUS. C’est un habitué des caméras et des fourneaux ! Vous pouvez le retrouver chaque jour à 18h10, mais aussi à 12h15 sur RTL-TVi. "Loïc fou de cuisine", c’est le titre de sa capsule quotidienne dans laquelle il présente toute une série de recettes.

La cuisine, vous êtes tombé dedans quand vous étiez tout petit. J’ai lu que vous cuisiniez à partir de vos 5 ans...

"Cuisiner,  c’est peut-être exagérer. C’était plutôt éplucher pas mal de légumes, beaucoup de pommes de terre, beaucoup de vaisselle. J’aidais ma maman à son service traiteur qui était chez nous à la maison. Donc, c’était un peu mon deuxième terrain de jeu. Je me baladais un peu dans la grande cuisine et je m’amusais avant d’aller jouer au foot dehors."

Qu’est-ce que vous avez apprécié dans la cuisine ?

"Je crois que justement soit on adore soit on déteste ce que font nos parents. Moi j’étais dans le premier camp. J’étais fasciné par ça. Je trouvais que c’était un métier tellement joli à voir. On part d’un ingrédient, on termine avec un plat et puis on fait plaisir aux gens. C’est ce qui m’a vraiment fait aimer la cuisine."

Ce qui est paradoxal, c’est que vous, vous n’avez pas fait des études de cuisine ?

"Non, en fait j’ai eu une interdiction, c’était de faire l’école hôtelière. Mes parents m’ont dit: "Tu fais tout ce que tu veux mais tu ne travailleras pas dans l’horeca". Du coup, j’ai essayé de faire un peu un parcours alternatif et j’ai suivi des études de monteur à la télévision. Ensuite de fil en aiguille j’ai réalisé une émission culinaire à la télévision sur VTM, puis j’ai commencé mes capsules vidéo sur les réseaux sociaux et aujourd’hui je suis ici."

Ils vous parlent encore vos parents malgré que vous ayez continué dans l’horeca ?

"Ah oui ils sont super fiers du coup ! Au début, ils disaient pas la cuisine et aujourd’hui ce sont les premiers fans."

Vous parliez de cette chaîne Youtube avec laquelle vous avez commencé. Ce sont des vidéos à destination des étudiants au départ. Des plats prêts en 15 minutes, avec peu d’ustensiles et un budget restreint. Comment faites-vous ?

"Tout d’abord, dans les enregistrements il n’y a pas de trucage, on faisait vraiment la recette en 15 minutes. Maintenant, c’est plus long parce que je fais des recettes plus élaborées. Mais il faut aussi savoir que tous les ingrédients sont prêts à disposition, je manie un couteau d’une façon en général un peu plus rapide, j’ai étudié la recette, du coup je connais le déroulement. Donc, cela peut durer un peu plus longtemps, le temps de sortir les ingrédients du frigo et de lire la recette."

Vous accordez aussi de l’importance au côté belge de vos plats, la "belgitude" de vos plats ?

"Oui, c’était un rêve pour moi de faire une émission culinaire d’une part, mais aussi pouvoir la faire dans les deux langues, en français et en néerlandais, c’était pour moi le plus important. Il faut être un peu chauvin pour notre magnifique gastronomie belge. Donc j’essaie de temps en temps de faire un bon classique belge, peut-être avec une petite déclinaison, une petite astuce."

Un exemple ?

"Une recette qui a bien fonctionné, c’était le vol-au-vent express, c’est-à-dire prêt en 20 minutes, on retrouve d’ailleurs la recette sur RTL Play. Je commence la cuisson dans une poêle et la termine au four avec une pâte feuilletée par-dessus. Cela fait donc un peu une tourte de vol-au-vent, crémeux à l’intérieur et croquant à l’extérieur." 

Vous faites donc la même recette en néerlandais sur VTM et en français sur RTL TVi ?

"95% du temps, c’est la même recette."

Vous faites attention au prix encore aujourd’hui dans vos capsules. Vous faites aussi attention à la qualité des ingrédients. Comment faites-vous cela ?

"J’essaie toujours d’acheter des ingrédients belges, que ce soit la viande ou les légumes. Je privilégie le circuit court. C’est une petite chose qui fait déjà la différence. Après, moi personnellement je ne mange pas beaucoup de viande. Donc je préfère dépenser un peu plus d’argent pour une belle pièce de viande que d’en manger tous les jours. Ce sont un peu mes petites astuces."

Alors, Loïc, quel est selon vous le plat idéal pour un repas en amoureux ?

"Un dessert qui fait plaisir à tout le monde, un moelleux au chocolat, juste le cœur fondant je vais l’échanger avec un caramel au beurre salé. Vous avez un beau petit moelleux au chocolat, vous l’ouvrez et puis il y a le cœur fondant de caramel qui sort, c’est le top."

Un dîner qui plait à coup sûr, quand on ne connait pas les goûts de l’invité ?

"Une assiette de pâtes. Je crois que tout le monde adore une bonne assiette de pâtes, sans tralala, assez facile. Celle que j’aime bien, c’est les orecchiette, les petites oreilles, avec courgettes, pancetta et un peu de pecorino. Cela fait plaisir à tout le monde."


Toutes les recettes de Loïc sont disponibles sur la page Facebook de RTL-TVi.




 

Vos commentaires