En ce moment
 

Annulation du tournage de Koh-Lanta: l'avocat du candidat accusé d'agression s'en prend violemment à la production (vidéo)

Annulation du tournage de Koh-Lanta: l'avocat du candidat accusé d'agression s'en prend violemment à la production (vidéo)

Invité sur Europe 1 ce matin, il a expliqué en quoi, selon lui, la décision d'arrêter le tournage n'était pas la bonne. Et il ne mâche pas ses mots…

Ce matin sur Europe 1, Jérémy Assous, l'avocat d'Eddy Guyot, le candidat accusé d'avoir agressé une autre aventurière, est une nouvelle fois revenu sur les faits. Il pointe du doigt un responsable de l'ampleur qu'ont pris les choses : la société de production de Koh-Lanta.

Il rappelle d'abord que les 5 aventuriers présents cette nuit-là ont apparemment témoigné en faveur d'Eddy. Aucun des témoins n'a mis en cause Eddy. Ils sont en train d'être entendus par la police et ont été entendus par la production", a-t-il d'abord explique avant de s'en prendre à la production sur la tournure qu'ils auraient fait prendre aux événements.


"La production judiciarise au maximum l'affaire"

"La production a accompagné Candide lors du dépôt de sa plainte. Pourquoi la production n'a-t-elle pas précisé qu'il y avait cinq personnes qui mettaient Eddy hors de cause ?, s'est demandé l'avocat au micro d'Europe 1. Moi j'en veux beaucoup à la production, c'est la production, le principal responsable. (...) La décision d'arrêter le tournage est totalement irresponsable, prise dans la précipitation et infondée. C'est totalement disproportionné, ça donne une puissance, ça confère une véracité extrêmement forte aux accusations. Ils pouvaient parfaitement sortir les deux participants. (...) Maintenant, à partir du moment où une fille accusera un garçon d'avoir tenté de l'embrasser alors qu'elle n'était pas d'accord, on arrêtera le tournage ? La production se rend compte qu'ils ont fait une énorme erreur et donc ils judiciarisent au maximum l'affaire. C'est eux qui communiquent et qui donnent des informations totalement erronées."


La version de Candide Renard

Selon RMC, Candide Renard aurait quant à elle affirmé que le candidat s'allongeait régulièrement auprès des filles "pour les réchauffer" étant donné que les aventuriers dorment à même le sol et qu'il dispose d'une stature imposante. La jeune femme de 21 ans aurait été réveillée en pleine nuit par Eddy. Elle l'accuse d'avoir essayé de l'embrasser et d'avoir procédé à des attouchements sous ses vêtements. Elle l'aurait repoussé avant de se lever et de se livrer aux autres candidats et aux équipes de production.

On ne sait pas, à l'heure actuelle, ce qu'ont raconté les 5 témoins mais leurs explications seront sans doute décisives. Ce sera donc à la justice, une fois qu'elle aura entendu tout le monde, de se prononcer. Aucune poursuite n'a actuellement été retenue contre Eddy Guyot. C'est le parquet de Nancy qui va reprendre l'affaire étant donné le département où vit l'accusé.


Le père de la jeune femme sort du silence

Si Candide Renard reste silencieuse, son père s'est exprimé sur Instagram : "Nous attendons le verdict de cette affaire avec patience et calme, a-t-il écrit. Les grandes déclarations ne servent qu'à se rassurer soi-même et à attirer l'attention. Justice sera faite et l'honneur de ma fille sera rétabli face aux calomnies et divers mensonges à son égardLe match ne fait que commencer."

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires