En ce moment
 

Complètement ivre sur le plateau d'On n'est pas couché, Nicolas Ker chute en voulant s'asseoir (vidéo)

Complètement ivre sur le plateau d'On n'est pas couché, Nicolas Ker chute en voulant s'asseoir (vidéo)
 
 

Laurent Ruquier doit parfois faire face à des invités difficiles sur le plateau de son émission On n’est pas couché. Ça a encore été le cas samedi avec le compositeur Nicolas Ker, qui avait bu quelques verres de trop.

Comme chaque samedi, Laurent Ruquier a reçu plusieurs invités sur le plateau d’On n’est pas couché. Parmi ceux-ci, Nicolas Ker. Le compositeur n’est pas vraiment connu du grand public, mais il a travaillé avec Arielle Dombasle sur son dernier album et a composé la musique du dernier film de Bernard-Henri Lévy.

C’est d’ailleurs la chanteuse et actrice qui l’a recommandé auprès de Laurent Ruquier. "Attention, Nicolas Ker c’est un cas, mais c’est un grand artiste", l’avait-elle quand même prévenu. Le présentateur l'a donc reçu pour qu’il parle de son nouvel Album Les faubourgs de l’exil.

Mais l’artiste a provoqué un grand malaise sur le plateau. Au moment d’aller s’asseoir dans le fauteuil pour être interviewé, il a trébuché et est tombé. Clairement imbibé, il s'est relevé comme si de rien n'était. Estomaqué devant son comportement, Ruquier lui a demandé : "Vous buvez un peu trop peut-être Nicolas ?". Et le compositeur d'être très honnête dans sa réponse. "Et alors ? Je ne me supporte pas. Je ne crois pas en notre société. J’ai pris beaucoup de temps à me défaire de ce que me proposait la société." Il a même fini par avouer qu’il était alcoolique.

La plupart des invités présents sur le plateau ont semblé très embarrassés face à l’homme éméché. L’humoriste belge Nawell Madani a cependant osé lui faire quelques blagues, ce qui a plu au compositeur qui a dit être troublé par elle.

Laurent Ruquier, devant le malaise de ses deux chroniqueurs qui ne savaient pas trop quoi dire, a préféré couper court à l’interview en commentant : "Vous ne venez pas souvent à la télévision, je pense qu'on s'en souviendra. Merci d'avoir surmonté votre timidité."

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires