En ce moment
 

De la fiction à la réalité, Hélène et Nicolas (Hélène et les garçons) ont eu une relation secrète

De la fiction à la réalité, Hélène et Nicolas (Hélène et les garçons) ont eu une relation secrète
©Instagram @hélèneetnicolas

Patrick Puydebat et Hélène Rollès ont entretenu une relation amoureuse qui a dépassé la fiction de la série "Hélène et les garçons" dans laquelle ils jouaient également un couple.

Patrick Puydebat et Hélène Rollès se sont rencontrés sur le tournage de "Hélène et les garçons". Ils jouent un couple, mais ne s’entendent pas… du moins dans un premier temps. "Après des débuts conflictuels, la réalité a fini par rattraper la fiction. Mais bon, on était jeunes, il y a prescription, maintenant..." Une relation tenue secrète qui n'aurait jamais dû voir le jour. En effet au départ, Hélène ne supportait pas le manque de professionnalisme de son collègue pendant les tournages. Immature à ses débuts dans la série, il déclare: "Je connaissais à peine mes textes, j'étais vraiment un branleur."

Dans une interview accordée à Voici, Patrick Puydebat revient sur la vie de star qu’il menait à l’époque: "On était un peu les Beatles. Au MIP, à Cannes, on avait deux gardes du corps chacun. Et à Paris, des filles dormaient en bas de chez moi. Sur le tournage des Vacances de l’amour, c’était l’orgie. À côté, l’île de la tentation, c’était L’île aux enfants. On vivait à poil, on était bronzés, et comme je faisais beaucoup de wakeboard, j’étais foutu comme un Dieu grec… J’en ai bien profité!"

Aujourd’hui, les deux acteurs ne sont plus ensemble, mais entretiennent tout de même une relation particulière: "C’est l’alchimie totale, c’est une sœur, notre relation est parfaite. On a dépassé tous les stades de l’amitié, elle connaît mes parents et je connais les siens, on passe des week-ends ensemble. C’est quelqu’un de ma famille." D'ailleurs, ils s'adressent encore régulièrement des messages sur les réseaux sociaux.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires