En ce moment
 

Hugo Clément dénonce des influenceurs qui posent fièrement avec des animaux sauvages dans un parc à Dubaï

Hugo Clément dénonce des influenceurs qui posent fièrement avec des animaux sauvages dans un parc à Dubaï
© Capture instagram Hugo Clément

Hugo Clément, journaliste pour France Télévisions s’est indigné en découvrant sur Instagram, les photos d’Elsa Dasc et de son mari Arthur Venset. En effet, les tourtereaux ont publié des clichés de leur aventure dans un parc privé à Dubaï.

Pour certains, c'est la photo de trop. Elsa et Arthur se sont attiré les foudres de la part d'internautes qui dénoncent leur passage dans un parc privé accueillant des animaux à Dubaï. Parmi ceux qui se sont dressé contre un tel acte: le journaliste Hugo Clément. 

Elsa s'est fait connaître en participant à des émissions de télé-réalité comme Les Princes et Les Princesses de l’Amour, diffusée sur W9. Son visage est familier à cause de sa relation houleuse avec Adrien Laurent, également candidat de télé-réalité. C’est maintenant du passé car la jeune femme est désormais mariée à Arthur. Tous deux se sont récemment installés à Dubaï où ils semblent profiter de leur nouvelle vie. 

Mais leur dernière sortie leur a valu de vives critiques. Elsa a voulu faire une surprise à son mari en l’emmenant dans un parc privé à Dubaï pour aller caresser des animaux sauvages. Tous deux ont alors partagé ce moment avec leurs fans en publiant des photos où ils posent fièrement tenant des félins en laisse. 

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Cet établissement propose aux riches touristes de venir jouer avec des animaux sauvages

Pour Hugo Clément, fervent défenseur de l'environnement et de la cause animale, un tel comportement est inacceptable. "C’est l’histoire de deux 'influenceurs' français, Elsa Dasc et Arthur Venset, qui posent avec un guépard en laisse et un lionceau, pour faire la promotion d'un parc privé. Cet établissement propose aux riches touristes de venir jouer avec des animaux sauvages menacés comme s’il s’agissait de peluches. La première photo a été supprimée par Elsa suite à vos remarques, mais les autres sont toujours en ligne, ainsi que les stories. La légende écrite par Elsa disait : 'comme quoi les animaux sauvages ne le sont pas tant que ça'".

Hugo Clément, auteur de Comment j’ai arrêté de manger des animaux, a toujours porté un intérêt pour l’environnement, le végétarisme et le bien-être animal. Ce n’est pas la première fois qu’il dénonce ce genre de pratiques. On peut d’ailleurs le remarquer en parcourant son compte Instagram.

Je déteste ça.

De son côté, Elsa s’est excusée. "Je prends la parole pour parler de ce qui s'est passé hier. J'ai posté une photo que je n'aurais pas dû et je suis vraiment, vraiment désolée", écrit-elle. Elle ajoute être "contre les zoos" . "Je déteste ça. En Thaïlande, je n'ai jamais mis les pieds là-dedans. J'ai refusé catégoriquement de prendre des photos avec des éléphants", poursuit-elle. 

Selon l’agence qui emploie Elsa, c’est une initiative privée de la jeune femme. Elle se désolidarise totalement de cet acte : "L'agence Shauna Events n'est pas à l'origine de cette promotion. Il s'agit d'une initiative personnelle d'Elsa Dasc et d'une publication maladroite. Nous travaillons avec Elsa Dasc depuis longtemps, c'est une jeune fille empathique qui aime les animaux, elle n'a pas mesuré les conséquences de ces images", précise-t-elle. 

Vos commentaires