En ce moment
 

Une ancienne candidate à Miss France se confie sur sa boulimie: "Je m'affamais pour perdre rapidement"

Une ancienne candidate à Miss France se confie sur sa boulimie:
© Instagram @Kelly Bochenko

Elle a longtemps rêvé du titre de Miss avant d'en être destituée. En 2009, Kelly Bochenko accédait au titre de Miss Paris. Elle participe au concours de Miss France mais n'est finalement pas élue. Le 26 décembre 2009, elle perd son écharpe de Miss Paris. A l'époque, Geneviève De Fontenay décide de la destituer après avoir découvert des photos dénudées de la jeune femme dans la presse.

Aujourd'hui, Kelly réside à la Réunion et son passé de Miss est bien loin derrière elle. Dans une interview donnée à Purepeople, elle confie la maladie qui l'a rongée durant une vingtaine d'années. Boulimique et atteinte d’hyperphagie, elle revient sur ses maux.

"J'avais besoin de me remplir l'estomac, surtout avec des choses sucrées. J'ai fait un gros travail sur moi, j'ai trouvé des réponses qui venaient de mon enfance. Et j'en avais marre d'en souffrir. Je pense que j'étais arrivée au bon degré de maturité et je ne voulais pas que mes deux enfants voient que j'avais un problème", souligne-t-elle.

J'ai fait n'importe quoi avec mon corps

Kelly revient notamment sur son passé de Miss et explique que cela a eu des conséquences sur sa santé. "Avec Miss Paris, Miss France ou le mannequinat, j'étais toujours trop grosse. Donc je m'affamais pour perdre rapidement. J'ai fait n'importe quoi avec mon corps. Donc il faut réparer les choses, mais cela va prendre plusieurs années", relève-t-elle. 

C'est à travers des vidéos que la jeune femme a pris conscience qu'elle se mettait en danger. "Il y a Joe Cross. C'est un Australien qui mangeait très mal. Il a eu des problèmes de santé et il a raconté son parcours dans un film posté sur YouTube appelé Gros, malade et presque mort. C'était la révélation pour moi, j'ai pris conscience de vers quelles dérives ça pouvait me mener", ajoute-t-elle. 

Mère de deux enfants, Kelly poursuit sa métamorphose. "Quand je suis arrivée à la Réunion, début avril 2019, j'étais à 90 kilos. Depuis, je pense que j'ai perdu plus de 20 kilos grâce à mon hygiène de vie plus saine", conclut-elle dans l'interview donnée à Purepeople

Vos commentaires