En ce moment
 

"C'est le carnaval de Rio!" : découvrez pourquoi il était temps pour Virginie de changer de coiffure (vidéo)

Des colorations faites maison et de rares passages chez le coiffeur. Virginie plaide coupable ! Supportée par Cristina, la jeune femme va radicalement changer de coiffure et mettre fin à des années de maltraitance capillaire !

Après deux grossesses, Virginie peine à se regarder dans le miroir. Depuis quelques années, elle a donc troqué son look ultra féminin pour un style "sportwear". Toutes les couleurs y passent. Le seul mot d’ordre étant de "coordonner le jogging aux baskets". De son côté, sa famille déplore cette féminité perdue.

C’est donc pour retrouver confiance en elle que Virginie a décidé de faire appel à Cristina. Une décision qu’elle a prise seule sans même en parler à son mari : "Je lui ai dit que je partais en formation. J’espère que le résultat sera à la hauteur de ce qu’il attend".

Après un relooking vestimentaire, Cristina décide donc de s’occuper de la coiffure de la jeune femme. Pourtant, Virginie ne cache pas son angoisse à l’idée de confier ses cheveux à la coiffeuse.  « Je vais une à deux fois chez le coiffeur. La plupart du temps, je fais mes couleurs moi-même » confie la jeune femme.

La coiffeuse conseillée par Cristina a donc un après-midi pour proposer une coiffure branchée à Virginie. "Il faut faire une révolution ! Et je pense que tu vas avoir du boulot !", plaisante la styliste.  Très vite, la coiffeuse se rend compte de l’ampleur "des dégâts".

"C’est le carnaval de Rio !", s’exclame la coiffeuse en découvrant les différentes couleurs que composent la chevelure de Virginie. Entre couleur, mèches et repousses, la coiffeuse ne sait où donner de la tête.

Armée de sa paire de ciseaux, la coiffeuse commence donc son travail en coupant les cheveux de Virginie au niveau des épaules et en dégradant la masse afin de donner du volume. À la vue des nombreux coups de ciseaux, la jeune femme prend peur."Elle ne parle plus, elle n’est plus souriante, je sens que le stress monte. J’appréhende sa réaction car on peut pas recoller les cheveux après !", témoigne la styliste.

Après un après-midi passé entre les mains de professionnels de la coiffure, Virginie peut enfin découvrir sa nouvelle coiffure. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune femme peine à se reconnaître : "Je ne m’attendais pas à un changement pareil. Ça a été un choc. Je savais pas si j’aimais, si je n’aimais pas. C’était une autre personne que je voyais dans le miroir".

Après quelques secondes de contemplation devant le miroir, Virginie avoue se trouver "jolie et classe" : "J’ai l’impression d’avoir rajeunie de dix ans. Je me sens super bien. C’est une métamorphose".

À son arrivée devant sa famille, Virginie apparaît plus classe que jamais. À tel point que ses enfants ne la reconnaissent et continuent la discussion qu’ils avaient entamée. Pour tous, la métamorphose est radicale et le changement jugé "parfait".

Encore un pari réussi pour la styliste et son équipe ! 

Vos commentaires