En ce moment
 

"Là, je me dis que c'est fini": Mallory revient sur son coup de sang en pleine épreuve de Top Chef (vidéos)

  • "Là, je me dis que c''est fini": Mallory revient sur son coup de sang en pleine épreuve de Top Chef

  • Mallory, le candidat belge de Top Chef, est le premier demi-finaliste de Top Chef: "Je ne m''y attendais vraiment pas"

 
 

En pleine épreuve de quarts de finale de Top Chef, le candidat belge a paniqué devant des tuiles brûlées, essentielles à sa recette. Mallory nous a expliqué ce qu'il s'est passé dans sa tête à se moment-là.

"Là je me dis vraiment : c'est fini. Je ne vais pas passer. Je me dis quand même qu'il y a encore 3 épreuves derrière mais à ce moment-là, je n'y pense pas. À ce moment-là, je me dis que c'est fini", nous a-t-il confié.

Le candidat belge, qui brille dans l'émission depuis 14 semaines, a eu besoin de prendre l'air un moment pour retrouver ses esprits. "À ce moment-là, il faut que je sorte, que je réfléchisse à une solution et il faut surtout que je prenne l'air", confie le jeune chef de 22 ans.

L'épreuve était stressante, mais il y a aussi tout le monde présent sur le plateau et les caméras braquées sur lui, Mallory a eu un petit moment de ras-le-bol, qu'on peut comprendre à ce stade de la compétition.

Son regret, nous confie-t-il : "Ne pas avoir montré le bel exemple sachant qu'il y a des enfants qui nous regardent".

"J'en avais besoin"

On excuse bien volontiers Mallory étant donné les beaux moments de cuisine qu'il fait vivre aux téléspectateurs depuis le début de l'aventure.

"On a tous besoin d'un moment pour nous, de prendre du recul par rapport à certaines choses. Si je suis sorti, c'est que j'en avais besoin. Après, les mots d'Hélène Darroze et du chef sarran ont fait que je suis revenu très très vite sur le plateau, ça m'a fait du bien", a-t-il encore expliqué.

Un coup gagnant et une place en demi-finale

Derrière ce coup de sang,  il y a la victoire et l'accès à la demi-finale de Top Chef. "Je ne m'y attendais vraiment pas ! À la dégustation, il a senti qu'il se passait quelque chose car le chef a aimé le visuel". Il faut dire que Mallory avait été malin : "Je me suis bien rattrapé sur le nom : j'ai appelé ça 'la pomme de pin après le passage du ramasseur de cèpes', parce que visuellement c'était comme une pomme de pin écrasée".

À seulement 22 ans, le jeune chef se hisse donc en demi-finale du prestigieux concours. Et c'est notamment grâce à cette pression qu'il se met qu'il y arrive. "Je me mets toujours la pression comme ça parce que je pense que c'est en se mettant la pression qu'on peut arriver à un bon résultat. Dans ma tête, j'ai  une photo de mon assiette et quand je dresse, il faut que ce soit la même chose", a-t-il enfin expliqué.

On espère que cette recette du succès le mènera jusqu'à la victoire finale de Top Chef !

 

Vos commentaires