Jérémy revisite le poulet basquaise "à la belge" et enchaîne les catastrophes: "Olala, le carnage!" (vidéos)

  • Jéremy : "Il m

  • Jéremy propose un poulet "belgequaise"

 

Le candidat namurois s'est fait une grosse frayeur, totalement déstabilisé par le passage des chefs à son poste de travail.

Difficile de ne pas perdre ses moyens face à Michel Sarran, Hélène Darroze et Philippe Etchebest! Jérémy, le candidat belge, l'a bien remarqué lors de la première épreuve. Il a décidé de revisiter le poulet basquaise "à la belge", proposant un "poulet belgequaise". 

Le candidat a fait bonne impression auprès des chefs en proposant une cuisson de son poulet sur l'os, puis il s'est montré ultra maladroit, renversant du jus sur les taques de cuisson, puis des légumes, cassant un récipient, puis travaillant un plan de travail complètement désorganisé et sale. Les chefs n'en croyaient pas leurs yeux : "Le beurre doit arroser le poulet, pas les plaques de cuisson", a noté Philippe Etchebest. "Olala, le carnage, a ajouté Michel Sarran. Si l'un de nous veut cet énergumène dans sa brigade, il va falloir être patient. Là ça fait peur."


"Je suis maladroit"

"Je suis maladroit, il m'arrive de faire des bêtises", a reconnu le jeune Namurois avant de se reprendre. Repris par les chefs, il n'a pas eu d'autre choix que de se reconcentrer pour parvenir à ses fins.

Il y est parvenu puis la cuisson sur l'os de son poulet et le caractère de son jus ont séduit les chefs. Jérémy a même été choisi pour intégrer la brigade de Philippe Etchebest ! 

Vos commentaires