En ce moment
 

Top Chef: à nouveau un des candidats belges en danger, est-ce la fin de l'aventure pour lui? (vidéo)

 
Top Chef
 

3 candidats se sont retrouvés en dernière chance à l'issue des deux épreuves de cette semaine : Lucie, chez les oranges, a été désignée par le chef de brigade Glenn Vieil. Chez les rouges, c'est Wilfried qui a été envoyé en dernière chance par Hélène Darroze parce qu'il ne s'est pas beaucoup exprimé cette semaine. Paul Pairet, chef de la brigade violette, a quant à lui envoyé Logan, un des candidats belges.

Aucun candidat de la brigade bleue n'était en dernière chance cette semaine puisqu'ils sont parvenus à se qualifier lors de la première épreuve.  

Les 3 candidats en danger se sont affrontés autour du thème des fruits rouges dans un plat salé et les chefs ont admis avoir eu beaucoup de mal à les départager lors de la dégustation à l'aveugle. Mais c'est finalement le Belge Logan qui a été désigné.

Fin de parcours pour Logan

Il a été très déçu : "J'avais un peu la colère d'aller en dernière chance, c'est comme ça", a-t-il lancé.

"La colère, je l'ai retrouvée dans ton assiette, elle était très présente", a noté Philippe Etchebest.

"C'est des choses qu'on doit normalement savoir gérer dans notre métier, et là je ne l'ai pas géré", a conclu Logan.

Le "sentiment de culpabilité" de Paul Pairet

Pour Paul Pairet, chef de la brigade violette, c'est un coup dur : il ne pensait pas que son candidat serait éliminé au terme de cette épreuve.

"C'est pas facile parce que je porte vraiment une responsabilité. Je t'ai envoyé pour jouer la gagne, c'était sincère. T'as toutes les qualités. Ça me fait de la peine de t'avoir envoyé au charbon", a-t-il concédé.

En interview après l'élimination, il a avoué avoir "un sentiment culpabilité" : "J'ai fait un choix stratégique en pensant réellement qu'il allait remporter cette épreuve", a conclu de chef.


 

Vos commentaires