En ce moment
 

Adeline Blondieau raconte le jour où elle n'a pas pu choisir un partenaire noir dans Sous le soleil: "On m'a dit 'Non, on ne peut pas" (vidéo)

Adeline Blondieau raconte le jour où elle n'a pas pu choisir un partenaire noir dans Sous le soleil:
© TPMP

Benjamin Castaldi et les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont parlé longuement d'un épisode de Plus belle la vie qui aborde les violences sexuelles et encourage les victimes à porter plainte. Comme souvent, la série diffusée sur France 3 colle à l'actualité. Les chroniqueurs ont salué cet épisode qui a permis à une téléspectatrice de se décider à porter plainte 18 ans après son viol. Mais pour Magali Berdah Plus belle la vie n'est qu'une copie de Sous le soleil, série de TF1 diffusée de 1996 à 2008 ... "C'était la vie de gens qui habitaient aussi dans un village et c'étaient des faits de société", a précisé la chroniqueuse. 

Adeline Blondieau, ancienne actrice de la série Sous le soleil, était invitée sur le plateau de l'émission. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'actrice ne partage pas du tout l'avis de Magali Berdah. "Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous parce que dans Sous le soleil on avait une image extrêmement esthétique. On était toujours très pauvre, mais on vivait dans des villas de rêve. On était toujours dans des supers bagnoles et on était un peu décalé de la réalité (...) Je pense que c'est ça qui plaisait aux gens", a expliqué la comédienne pour qui Plus belle la vie, c'est "complètement autre chose".

"Nous, on ne pouvait pas coller à l'actu. A l'époque, TF1 ne voulait pas non plus qu'on traite certains sujets. Moi, j'avais demandé... parce que je choisissais mes partenaires, j'ai casté un gars, il était noir. On m'a dit quoi? Tu vas embrasser un Black?"... Ben oui s'il fait mon chéri. Ah ben non, on ne peut pas", a raconté l'actrice, provoquant l'étonnement sur le plateau. "On est aussi à une autre époque", a répondu le chroniqueur Nicolas Pernikoff.

 

Vos commentaires