En ce moment
 

Carla Moreau (Les Marseillais) se livre pour la première fois sur l'affaire de sorcellerie (vidéo)

Carla Moreau (Les Marseillais) se livre pour la première fois sur l'affaire de sorcellerie (vidéo)
(c)TPMP
 
 

Nous vous l'annoncions la semaine dernière. Des enregistrements de Carla Moreau, la star de l'émission de télé-réalité Les Marseillais avec une voyante avaient créé le scandale. Celle-ci aurait envoyé des sorts liés à la pratique de la sorcellerie aux autres candidats de l'émission pour que Carla soit la seule à sortir du jeu. 

Carla Moreau a été invitée lundi soir dans l'émission "Touche Pas à Mon Poste" pour livrer des explications.

Selon la jeune femme de 24 ans, c'est sa voyante, qui l'aurait poussée à émettre ses propos et maintenu avec elle une liaison de chantage. Carla a d'ailleurs tout balancé sur le dos de celle-ci. "Elle me poussait à dire des choses... Je ne pouvais plus faire machine arrière (...) A ce moment-là je gagnais bien ma vie. Elle m'a soutiré 1,2 million d'euros...", a détaillé la starlette.

Moins réjouissant, aujourd'hui, de nombreuses menaces pèsent sur Carla et sa famille, a révélé la jeune femme. 

Carla Moreau s'est également excusé auprès de ceux qu'elle considère comme "sa famille" des "Marseillais", et a fait des révélations sur sa relation avec sa meilleure amie Maeva Ghennam.

Maeva Ghennam a particulièrement souffert de cette histoire et Carla Moreau de déclarer:"En aucun cas j'ai souhaité du mal. J'étais contrainte de dire des choses sur Maeva et d'autres. Elle sait ce que je pense d'elle on n'a pas besoin de parler. C'est mon amie, ça le restera. Nous nous sommes reparlées, elle a compris. Ca a été compliqué pour elle tout ça mais une fois que j'ai pu discuter avec elle et lui dire ce qui s'était passé elle a compris."

Après ses révélations, Carla, en présence de son avocat, s'est adressée directement aux Marseillais. "J'ai envie de m'excuser auprès des Marseillais qui n'ont rien demandé. Quand ils ont découvert tout ça, ils n'ont pas eu ma version des faits. C'est ma famille et je comprends qu'ils ont pu être énervés. Je veux qu'ils comprennent que je ne leur souhaitait pas du mal et que cette femme ne pouvait pas vraiment leur jeter un sort."

 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires