En ce moment
 

Une candidate de Miss France 2020 victime de grossophobie: elle s'exprime dans TPMP (vidéo)

Une candidate de Miss France 2020 victime de grossophobie: elle s'exprime dans TPMP
Miss France

L’élection Miss France fait de nouveau parler. Une candidate de l’élection 2020 aurait été victime de grossophobie et se serait vue écartée du concours sans autre raison que son poids.

Amandine Billoux est une jeune femme de 24 ans. Elle s’est présentée à différents concours qui mènent à l’élection de Miss France. Elle affirme avoir été virée à cause de sa taille 42. Elle était l’invitée de Touche pas à mon poste mardi soir.

En effet, Sylvie Tellier, directrice générale de la Société Miss France, avait affirmé qu’il n’y avait aucune restriction de poids pour participer à l’élection vendredi également sur le plateau de TPMP. Amandine Billoux affirme que c’est faux, preuve à l’appui. La jeune fille aurait reçu un premier message lui indiquant qu’en perdant du poids "tout devrait bien se passer pour la suite". Elle participe ensuite au concours départementale pour l’Auvergne où elle finit deuxième.

Problème: la première et la troisième sont prises pour l’étape suivante, mais pas elle. "Seule la taille est rédhibitoire. S'il y avait marqué dans un contrat qu'il fallait faire une taille 38 maximum, moi-même je ne me serais pas inscrite. Déjà, on est venu me chercher, donc... Et j'ai été élue première dauphine, ça veut dire que j'ai plu au public (...) Quand Sylvie Tellier dit haut et fort que je n’ai pas été élue par le public, c’est faux. Moi ma place de première dauphine je ne l’ai pas volée. Et je pense que quand on est sur scène et qu’on entend les applaudissements du public ça fait chaud au cœur et ça prouve que les gens aiment le changement, et ça elle ne l’assume pas en fait!"

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires