Accueil Sport Football

Cinq mois après son quart de finale, l'Union s'apprête à écrire "une nouvelle histoire"

Quart de finaliste la saison dernière, l'Union Saint-Gilloise va écrire "une nouvelle histoire" en Europa League lors de la réception de Toulouse pour la première journée du groupe E jeudi à 18h45 au Lotto Park à Anderlecht

La saison dernière, l'Union avait surpris en atteignant les quarts de finale de l'Europa League, éliminée par Leverkusen. Cinq mois plus tard, l'effectif bruxellois a changé radicalement de visage et parmi les titulaires de la saison dernière, seuls Moris, Burgess, Lazare et Lapoussin sont encore présents. Sans oublier la présence d'Alexander Blessin sur le banc à la place de Karel Geraerts.

"Il y a beaucoup de nouveaux joueurs. Nous allons ouvrir un nouveau livre et écrire une nouvelle histoire", a confié Blessin mercredi en conférence de presse. "Nous avons hérité d'un bon groupe. Nous allons essayer de gagner chaque match même si ce sera difficile avec Liverpool. Notre objectif est d'atteindre la phase éliminatoire."

Versés dans le groupe E avec Liverpool, LASK et Toulouse, les Saint-Gillois débuteront leur campagne contre le 'TéFéCé', pointé comme le principal concurrent de l'Union pour la 2e place. "Nous voulons gagner, mais nous ne devons pas gagner. Rien ne sera décidé après un match. D'un côté, je veux que les joueurs profitent de l'ambiance et, de l'autre, qu'ils montrent leurs qualités pour décrocher un bon résultat."

Devant leur public, les Unionistes devront avant tout se concentrer sur leurs qualités. "Toulouse a joué dans quatre systèmes différents en cinq matches et peut même changer de système en cours de match. C'est une équipe de qualité, mais nous devons avant tout nous concentrer sur notre jeu et nos qualités", a conclu Blessin.

Face aux Toulousains, Blessin ne pourra toujours pas aligner Koki Machida, blessé aux ischios, mais pourra compter sur son attaquant équatorien Kevin Rodriguez, qualifié pour jeudi.

À lire aussi

Sélectionné pour vous