Accueil Sport Football Coupe du Monde

Coups de klaxon et feux d'artifice: battus par les USA, les Iraniens descendent dans les rues pour faire... la fête (vidéos)

Mardi soir, les Etats-Unis se sont imposés 0-1 face à l'Iran dans un match où les enjeux géopolitiques n'étaient jamais très loin. La victoire américaine élimine les Iraniens de la Coupe du monde tandis que l'Oncle Sam jouera les huitièmes de finale contre les Pays-Bas.

Après le coup de sifflet final, de nombreux iraniens sont descendus dans les rues pour... fêter la défaite. 

"L'histoire retiendra que, la nuit où les joueurs de l'équipe de football de la République islamique ont pleuré, le peuple s'est enivré de joie", a écrit un journaliste de la Deutsche Welle, une radio allemande, sur Twitter. "Selon des témoins oculaires, au moins dans les villes de Saqqez, Sanandaj et Mahabad, les forces de répression ont tiré des gaz lacrymogènes sur les maisons des personnes qui ont exprimé leur joie face à l'élimination de l'équipe de la République islamique d'Iran", ajoute-t-il dans un autre tweet.

Depuis le début de la compétition, l'équipe nationale d'Iran n'est que peu soutenue par la population qui est en confrontation ouverte avec le régime. "Une partie des Iraniens ne supporte plus l’équipe, notamment depuis que la sélection iranienne a rendu visite au président Ebrahim Raissi. Ce n’est pas du tout passé du côté de certains Iraniens. On leur a dit que c’était des traîtres, que c’était l’équipe de la République islamique et pas l’équipe de l’Iran", raconte un franco-iranien sur la radio française RMC.

Avant la rencontre de mardi soir, le média américain CNN rapportait que les autorités iranniennes ont menacé leurs joueurs de torturer leurs familles s'ils ne chantaient pas l'hymne national. 

À la une

Sélectionné pour vous