En ce moment
 

Les étonnantes confidences d'Ibrahimovic: "J'ai fait exprès de le frapper, j'espère qu'il comprend" (vidéo)

Les étonnantes confidences d'Ibrahimovic:
 
 

Le 14 novembre dernier, l'Espagne s'est assurée de disputer la prochaine Coupe du Monde au Qatar en venant à bout de la Suède, qui doit passer par les barrages au mois de mars pour tenter de jouer la compétition.

Lors de ces barrages, Ibrahimovic, suspendu après un nouveau carton jaune, ne pourra pas participer au premier match.

Le carton a été brandi après un duel très limite avec le défenseur espagnol Azpilicueta. Sur cette phase de jeu (voir vidéo ci-dessous), le géant suédois lui a asséné un violent coup d'épaule dans le dos.

Aujourd'hui, on apprend que ce geste était prémédité. 

"L'autre jour, en équipe nationale, j'ai frappé Azpilicueta", a-t-il confié au quotidien anglais The Guardian. "Je l'ai fait exprès. Je n'ai pas honte de le dire parce qu'il a fait quelque chose de stupide à mon coéquipier. C'était stupide mais je l'ai quand même fait pour qu'il comprenne: 'Putain, tu ne fais pas ça. Tu n'as pas les couilles de le faire contre moi. Mais je vais te montrer ce qui se passera si tu le fais avec moi'. C'est pour ça que je l'ai fait."

Azpilicueta, défenseur de Chelsea, n'a pas été discuté plus tard avec le géant suédois. "Qu'est-ce qu'il peut dire ? Il ne le dira pas à moi mais il le dira à mon coéquipier - qui ne fera rien parce qu'il est trop gentil. Ce n'était pas une bonne chose de ma part, mais je l'aurais quand même fait. Je suis comme ça. Je n'ai pas honte de le dire." 

Ibrahimovic ne regrette pas son geste qui lui fera manquer une rencontre cruciale pour son pays. "Il ne s'agit pas du fait de manquer les play-offs. Il s'agit de lui faire comprendre qu'on ne se moque pas d'une personne allongée (au sol). (...) On n'attaque pas un chien qui ne parle pas. On attaque celui qui est capable de faire quelque chose. C'est trop facile de s'en prendre à mes coéquipiers qui ont 20 ans et sont des gars très gentils. J'espère qu'il comprend maintenant."

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires