En ce moment
 

Kevin Mirallas recadre Lamkel Ze et regrette les incidents: "Il n'y a pas besoin de chambrer, on va lui en parler"

Le Standard ne verra pas le dernier carré de la Croky Cup. Les Liégeois se sont inclinés 1-3 dans un match difficile, qui s'est malheureusement terminé dans une bagarre générale aux abords du tunnel. 

Pour Kevin Mirallas, il est temps de remettre Didier Lamkel Ze en place, ce dernier étant à la base des tensions avec une provocation que n'accepte pas son équipier. "C'est malheureux parce que c'était déjà 1-3, on n’avait pas besoin de ça", regrette l'ancien Diable Rouge. "On va encore lui parler, parce que ce sont des choses qu'il ne doit pas faire. C'est une élimination qui fait très mal au Standard, il n'y avait pas besoin de chambrer. C'était déjà un match houleux, mais c'était correct. C'est dommage que ça se finisse comme ça".

Des incidents qui pourraient avoir de grosses répercussions sur le futur du joueur. "C'est dommageable pour lui, pour son image et pour celle du club. On va encore lui parler mais ce sont des choses qu'on n'aime pas voir. C'est dommage parce que ce sont deux bonnes équipes", pestait Mirallas. 

Mais forcément, l'attaquant ne retenait que la victoire, toujours particulière face au Standard. "C'est un match très spécial pour moi. J'avais toute ma famille dans le stade, beaucoup d'amis aussi. C'est toujours spécial de revenir ici, tout le monde le sait. Mais ce soir je suis très content de la victoire".

Retour gagnant pour Mirallas !

Vos commentaires