Laszlo Bölöni partage les torts concernant la bagarre générale: "La réponse du Standard n'était pas équilibrée"

 
 

Les incidents de la fin de match entre le Standard et l'Antwerp font beaucoup parler. Le coach des Anversois, Laszlo Bölöni n'a pas fui le sujet, mais refuse de ne blâmer que Lamkel Ze ou ses joueurs. "Il a fêté la victoire trop tôt, avant que l'arbitre ne siffle la fin", regrette le Roumain au sujet de son joueur. "Je crois que ce qu'il a fait n'est pas bon, mais ça a duré 5-6 secondes et la réponse du Standard était disproportionnée. Mais je ne rentrerai pas dans le détail".

Concernant le match, Laszlo Bölöni estime qu'il s'est joué en deux phases: une en première période, l'autre en seconde. "La vérité, c'est que le Standard nous a dominé en première mi-temps. Par contre, en deuxième, ça a changé. Est-ce que c'est un discours qui a tout changé ? Est-ce que c'est la fatigue physique ? Ce qui m'intéresse, c'est qu'on a gagné parce qu'on l'a mérité", a conclu l'entraîneur. 




 

Vos commentaires