En ce moment
 

"La Belgique a tenu son rang": la presse européenne salue le professionnalisme des Diables Rouges

Le professionnalisme des Diables Rouges salué par la presse européenne:
 
 

Forts d'une victoire contre la Finlande, les Diables Rouges se sont assurés la première place du groupe et joueront un huitième de finale dimanche prochain à Séville. Une prestation d'ensemble saluée par la presse européenne, qui parle d'un match très professionnel.

Finalement, en Belgique, il y a de quoi se réjouir. Même si ce fut long, les Belges ont finalement su prendre le pas sur la Finlande au terme d'un match maîtrisé. Vermaelen puis Lukaku ont libéré des Diables Rouges maîtres de leur sujet.

Pour la presse européenne, la Belgique a fait ce qu'il fallait. Et encore une fois, ce sont les deux hommes forts du groupe qui ont tout dirigé: Romelu Lukaku et Kevin De Bruyne. "Finalement, tout le monde calcule, sauf Romelu Lukaku et Kevin De Bruyne. Le second trouve son avant-centre d'une passe millimétrée, qui allume Hrádecký d'un tir croisé parfaitement placé", écrit So Foot. "Une action presque parfaite, puisque la VAR vient annuler le pion de l'attaquant de l'Inter, pour un hors-jeu ridiculement microscopique. De bon augure pour les Diables rouges, qui dominent sans forcer, mais auxquels il manque encore un tout petit rien pour briser la glace".

Eurosport parle d'une performance à la hauteur et digne de cette équipe. "Comme l’Italie et les Pays-Bas avant elle, la Belgique a tenu son rang", peut-on lire sur leur site. "Face à la Finlande, les hommes de Roberto Martinez, qui a décidé de titulariser Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Axel Witsel pour la première fois dans la compétition, n’ont pas toujours été à la fête. Ainsi, les Finlandais ont bien résisté face à des Diables Rouges parfois imprécis dans les 30 derniers mètres. Quand bien même la manière n'a pas toujours été là durant les trois premiers matches, la Belgique termine donc cette phase de groupes avec un résultat parfait, soit de quoi faire le plein de confiance avant les huitièmes de finale".

En Angleterre, on salue surtout le retour en pleine forme de Kevin De Bruyne. "Son apport rassurera les fans de la Belgique. Il a touché plus de ballons que n'importe qui sur le terrain, avec 107 ballons. Il a plus de passes clés que n'importe quel joueur", écrit le BBC. Marca souligne de son côté la bonne mentalité belge et les progrès de Doku. "La Belgique est entrée sur le terrain avec une qualification assurée et a décidé de ne pas prendre trop de risques", écrit le journal espagnol. "Leur meilleur joueur, c'était Doku. Le jeune garçon de 19 ans a décidé de jouer à un contre tous. Ses débordements ont été l'étincelle qui a réveillé certains joueurs, qui pensaient déjà au prochain adversaire".

Les Diables Rouges vont maintenant se préparer pour leur huitième de finale, qui se jouera dimanche à Séville. 




 

Vos commentaires