En ce moment
 

L'international français Adil Rami charrie la Belgique le jour de la fête nationale: "C'est fini, passez à autre chose"

L'international français Adil Rami charrie la Belgique le jour de la fête nationale:
©BELGA
 

Plus de deux ans après, la demi-finale de Coupe du monde n'a pas encore fini de faire parler. Présent en Russie dans le groupe de l'équipe de France, le défenseur Adil Rami lance, à sa manière, un message aux Belges à l'occasion de la fête nationale. Sur son compte Instagram, l'ancien marseillais remarque une "petite rivalité née entre la France et la Belgique". "Depuis la Coupe du monde, je sens qu’il y a beaucoup de rancune et de haine", poursuit-il.

Dans un message qui semble d'abord apaisé, l'international français lance : "Comme je le dis tout le temps, nous sommes rivaux mais pas ennemis. Alors je souhaite une bonne fête à tous les Belges". Mais Adil Rami n'a finalement pas résisté à en rajouter une couche. Il confie : "J’ai pas mal d’amis belges. Avant quand je parlais avec eux, on discutait de tout et de rien. Maintenant, directement, ils me disent 'on était meilleurs que vous à la Coupe du monde'. Mais c’est fini, passez à autre chose ! Ce n’est pas de ma faute si vous avez été moins intelligents que nous, à vouloir montrer votre jeu dès le départ".

Même s'il concède que les Diables Rouges ont montré du beau jeu, il ajoute : "La France, c’était l’équipe qui savait s’adapter. Elle a caché son jeu, on l’a critiquée, on a dit qu’elle ne jouait pas au ballon. Mais quand il a fallu sortir le grand jeu, qu’est-ce qu’il s’est passé ?"

Adil Rami conclut finalement : "Encore bonne fête et arrêtez avec cette rancune. On parle tous la même langue. Enfin un pourcentage de votre pays".

 

Vos commentaires