En ce moment
 

Alerte chez les Diables rouges : Simon Mignolet commence à perdre patience

Alerte chez les Diables rouges : Simon Mignolet commence à perdre patience

Simon Mignolet faisait partie des rares réservistes à ne pas être appelé contre l'Angleterre. Une situation qui déplaît au portier, qui n'a pas caché son amertume dans une interview accordée à la presse flamande.

Si la Belgique a procédé à de nombreux changements, il y en a un qui semble inamovible : Thibaut Courtois. Le portier de Chelsea a disputé l'intégralité de la rencontre face à l'Angleterre, relayant à nouveau Simon Mignolet sur le banc. L'éternel réserviste n'a pas vraiment apprécié cette approche et ne l'a pas caché lors des interviews d'après-match.

"J’ai un goût amer, et c’est très dur mentalement, je ne vais pas le nier", a-t-il déclaré au Belang Van Limburg. "Peut-être que mon côté professionnel se retourne contre moi, et que les gens pensent que j’arrive à tout accepter et digérer. Mais un jour, cela aura une fin".

Faut-il y voir une exigence de temps de jeu dans ce Mondial ? Pas pour le principal intéressé. "Je ne me fais plus d’illusion. Je sais comment ça marche. Mais naturellement, c’est dommage d’être resté sur le banc alors que tout le reste du noyau était mobilisé. Les joueurs qui ont reçu leur chance se sont montrés, c’était une belle vitrine pour montrer qu’ils étaient prêts", explique le gardien de Liverpool.

Simon Mignolet finit cependant par calmer le jeu, affirmant qu'il ne souhaite pas déstabiliser le vestiaire. "Je ne veux pas être négatif, je vais toujours faire mon boulot. L’ambiance dans le groupe est super et je ne vais pas la gâcher, ce n’est pas dans mon caractère".

Des propos qui contrastent avec l'habituel professionnalisme du portier, réputé pour son caractère et sa combativité. A 30 ans, Simon Mignolet semble condamné à vivre dans l'ombre de Thibaut Courtois, âgé de 26 ans seulement. Voilà qui peut, sans doute, expliquer cette sortie médiatique. 

 

Vos commentaires