En ce moment
 

Les Diables Rouges terminent l'année 2019 en beauté et entrent dans l'histoire (photos)

Les Diables Rouges terminent 2019 en beauté et entrent dans l'histoire (photos)
© belgaimage

Après une cuvée 2018 déjà unique où elle a décroché la troisième place du Mondial en Russie, la génération actuelle des Diables Rouges entre un peu plus dans l'histoire du football belge ce mardi soir. Grâce à un carton offensif contre Chypre (6-1), Roberto Martinez et ses hommes signent un retentissant 30/30 en alignant un dixième succès de rang dans le groupe I des qualifications pour l'Euro 2020.

Après une victoire autoritaire en Russie (1-4; résumé), tout était joué pour l'équipe belge, première de son groupe et assurée d'être tête de série pour le tirage au sort de la phase finale. C'est donc pour une soirée de gala que les Diables se sont présentés au stade Roi Baudouin. Malgré sept changements par rapport au onze de Saint-Pétersbourg, et une première titularisation pour Elias Cobbaut, l'équipe belge a dominé les premières minutes mais ni Hans Vanaken (10e) ni Kevin De Bruyne (14e) ne sont parvenus à convertir leur occasion.

Sur une mauvaise passe d'Eden Hazard, Nicholas Ioannou, étonnement pas attaqué, s'est avancé avant d'ouvrir la marque d'une belle frappe croisée (0-1, 14e). Dans leur tout nouveau maillot, les Diables n'ont pas mis deux minutes à réagir. A la récupération d'un centre, Yannick Carrasco a trouvé Christian Benteke qui a égalisé (1-1, 16e). Sur une contre-attaque, Chypre et Spoljaric ont encore posé des problèmes à Simon Mignolet. Neofytos Michael, gardien chypriote, a commis une grossière erreur sur une reprise de volée de 'KDB' qui semblait pourtant anodine (2-1, 36e). Tout est ensuite devenu plus facile pour les Diables, qui ont tué la rencontre sur un tir en pivot de De Bruyne (3-1, 42) et un reprise de volée de Carrasco sur un bel assist d'Eden Hazard (4-1, 44e).

Tête de série à l'Euro

Les Belges ont continué à faire le siège de la défense adverse au retour des vestiaires. Après un tir de Carrasco sur le poteau (50e), un centre puissant d'Eden Hazard a provoqué un but contre son camp de Kypros (5-1, 51e). A peine monté au jeu à la place d'Eden Hazard, ovationné par tout un stade, Yari Verschaeren est passé très proche du 6-1. Benteke, qui n'avait plus été titularisé chez les Diables depuis mars 2017, n'a lui pas tremblé dans son duel contre Michael. Bien servi dans la profondeur par De Bruyne, il a alourdi la marque (6-1, 68e). Benteke aurait même pu y aller d'un triplé mais a été victime d'un bon retour défensif adverse.

Le tirage au sort de la phase finale de l'Euro se déroulera le 30 novembre à Bucarest. La Belgique y sera tête de série, à l'instar de l'Angleterre, l'Italie, l'Espagne, l'Ukraine et de l'Allemagne. Les Diables se retrouveront en mars prochain lors de la prochaine trêve internationale. Ils disputeront des rencontres de préparation en vue de l'Euro mais l'identité des adversaires n'est pas encore connue.

REVIVRE LES MEILLEURS MOMENTS:

C'est terminé !

84e: sur un centre de Sotiriou, Kyriakou, qui est au point de penalty, reprend de volée. La reprise est belle mais pas cadrée.

73e: Benteke est à nouveau lancé dans la profondeur par Praet, mais si l'attaquant de Crystal Palace contrôle parfaitement le ballon dans sa course après une sortie hasardeuse du gardien, il tarde trop à tirer et un défenseur revient sur lui pour l'empêcher de marquer.

71e: Carrasco déboule côté gauche, centre et, finalement, le ballon arrive à Denayer qui décoche un tir puissant de l'extérieur du pied droit. Mais le ballon manque largement le cadre.

68e: BUT POUR LA BELGIQUE! Christian Benteke y va de son doublé sur une belle passe de De Bruyne.

belgaimage-158479218-full

67e: après une déviation de Benteke, Verschaeren, qui vient de monter au jeu, s'infiltre dans le rectangle et place hors de portée de Michael, mais à côté. Dommage pour le jeune Diable Rouge!

59e: lancé par Eden Hazard, Carrasco efface son défenseur en pivotant et en enchaînant immédiatement un tir qui manque cependant le cadre.

52e: BUT POUR LA BELGIQUE! Nouvel auto-but d'un chypriote qui permet aux Diables d'ajouter un but dans cette partie.

MI-TEMPS!

44e: BUT POUR LA BELGIQUE! Yannick Carrasco enfonce le clou juste avant la mi-temps!

belgaimage-158477968-full

42e: BUT POUR LA BELGIQUE! Kevin De Bruyne y va de son petit doublé contre Chypre d'un superbe tir à la retourne à l'entrée du rectangle.

36e: BUT POUR LA BELGIQUE! Kevin De Bruyne donne l'avantage aux Diables Rouges, mais peut remercier le gardien chypriote, auteur d'une énorme boulette.

30e: Eden Hazard envoie une passe dans le rectangle, Carrasco laisse passer pour Benteke qui, dos au but, contrôle, se retourne et tire, mais Michael repousse des poings. Carrasco a suivi, mais est signalé hors-jeu.

27e: les Chypriotes contre-attaquent, Spoljaric décide de frapper des 25 m. Mignolet plonge et dévie en coup de coin, qui ne donne rien.

18e: Eden Hazard tente une frappe des 25 mètres, mais c'est repoussé par Michael.

belgaimage-158476733-full-(1)

16e: BUT POUR LA BELGIQUE! Christian Benteke rétablit l'égalité mois de 2 minutes après le but chypriote!

14e: BUT POUR CHYPRE! Ioannou ouvre le score après une passe complètement ratée d'Eden Hazard!

10e: De Bruyne écarte pour Thorgan Hazard qui centre devant le but. Benteke passe devant, Vanaken surgit de la seconde ligne, mais ne peut  attraper le cadre! Le Brugeois aurait pu (aurait dû?) mieux faire.

1e: coup d'envoi de ce match!

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

La composition de la Belgique: Mignolet, Alderweireld, Denayer, Cobbaut, Tielemans, Vanaken, T. Hazard, De Bruyne, Carrasco, E. Hazard (cap.), Benteke.

> Les autres matchs: suivez les SCORES EN DIRECT

L'AVANT-MATCH:

Tous les objectifs sont déjà atteints après une victoire autoritaire contre la Russie samedi à Saint-Pétersbourg (1-4). Qualification, première place et statut de tête de série pour la phase finale sont en effet actés. Si Roberto Martinez a déclaré lundi qu'il voulait que le public "célèbre et profite d'une équipe exceptionnelle", il n'en reste pas moins concentré sur la victoire.

Car cette victoire lui permettrait de réaliser ce qu'aucun sélectionneur belge n'est parvenu à faire auparavant: terminer une campagne qualificative pour un Euro ou une Coupe du monde avec un bilan parfait. Seuls sept pays ont signé pareille performance par le passé: la France (2x), l'Espagne (2x), l'Allemagne (2x), l'Angleterre, les Pays-Bas, la République tchèque et l'Italie.

Ce serait également la deuxième fois que le Catalan ponctue invaincu une année civile. En 2017, il avait remporté sept matches et partagé l'enjeu à trois reprises, contre la Grèce (1-1) en match officiel puis en Russie (3-3) et contre le Mexique (3-3) en amical.

A noter que Chypre, battu 1-2 par l'Écosse samedi, est 4e du groupe avec 10 points. La Belgique s'était imposée 0-2 à Nicosie en mars grâce à des buts d'Eden Hazard et Batshuayi.

Vos commentaires