En ce moment
 

Belgique-Grèce 1-1: la défense des Diables pointée du doigt par la presse européenne

Belgique-Grèce 1-1: la défense des Diables pointée du doigt par la presse européenne
(c) Belga
 
 

Au stade Roi Baudouin, où ils ne joueront aucun match de l'Euro 2020, les Diables ont réalisé jeudi soir un match nul (1-1) contre la Grèce, qui, rappelons-le, ne jouera pas le tournoi, éliminée dans le groupe qualificatif dont l'Italie a terminé première.

"La Belgique déçoit", a jugé La Gazzetta dello Sport, le principal quotidien sportif italien, montrant en photo l'altercation tête contre tête, de Lukaku et du défenseur grec Tzavelas.

En France, le site d'actualité foot Sofoot.com a considéré que, face à une Grèce dont il n'était certes "jamais simple de se débarrasser", la défense belge n'avait "pas vraiment rassuré" et qu'il n'était pas aisé pour la Belgique de jouer sans ses joyaux que sont Hazard, De Bruyne, Witsel et Courtois. "No patrons, no party", concluait le média en référence au slogan d'une publicité bien connue. Le journal sportif français L'Equipe épinglait aussi une défense "malmenée du début à la fin dans la gestion de la profondeur". "Des réponses seront attendues dès dimanche contre un adversaire d'un autre calibre, la Croatie", ponctuait le journaliste ayant suivi la rencontre.

L'incontournable média sportif AS en Espagne voyait comme éléments "les plus excitants" du noyau belge les ailiers Carrasco et Doku pour faire oublier un match "sans grand intérêt" où les qualités offensives des Diables ont comblé les "lacunes défensives".




 

Vos commentaires