En ce moment
 

Belgique-Japon, le jour d'après: "Non, je n'ai pas fêté ça toute la nuit... Jusque 3h du matin, pas plus!" (vidéo)

Le match d'hier contre le Japon est le genre d'événement dont les supporters se souviendront pendant des années. Les spectateurs se souviendront de l'endroit où ils étaient ce jour-là. Certains supporters avaient des petits yeux et la voix cassée ce matin...

Il y a de la fatigue et même un peu les jambes lourdes, comme si chacun ici avait réellement poussé les Diables Rouges une bonne partie de la soirée. Tous sont soulagé, un seul peut-être aurait espérer un autre résultat: le patron d'une brasserie liégeoise offrait les traditionnels boulets à tous ses clients en cas de victoire.

Dans les librairies, la presse quotidienne est unanime. Cette victoire est un miracle. Le genre d'événement inattendu qui se célèbre... raisonnablement: "Non, je n'ai pas fêté ça toute la nuit... Jusque 3h du matin, pas plus!", a dit un citoyen au micro de nos journalistes Julien Modave et David Muller.

Et maintenant, le Brésil. Ce sera vendredi. Et pourquoi pas un nouveau miracle? Les supporters se prennent aux jeux et vont finir par croire en Dieu et aux Diables.

Vos commentaires